L’actionnariat salarié progresse dans les PME non-cotées.

L’actionnariat salarié a doublé dans les PME entre 2015 et 2021, selon les résultats de la 2nde édition du « Panorama dans l’actionnariat salarié dans les PME » Eres – OpinionWay.

L’actionnariat salarié a doublé entre 2015 et 2021, passant de 4% à 9% d’équipement.

Plus de 8 PME sur 10 (84%) considèrent qu’associer des salariés au capital de l’entreprise est une bonne chose, et près de 100% des entreprises ayant mis en place un dispositif d’actionnariat salarié partagent cette opinion.

résultat étude Panorama actionnariat salarié 2022

« Les bénéfices de l’actionnariat salarié sont perçus très positivement par les entreprises et cela se traduit dans les faits, indépendamment de la taille de l’entreprise ou de son chiffre d’affaires. Mais seulement une entreprise sur trois connaît précisément les mesures de loi Pacte en sa faveur : forfait social à 10%, abondement unilatéral de l’entreprise de 2% sans condition de versement, … Un effort de pédagogie reste à déployer pour accélérer l’adoption de ce dispositif vertueux. », analyse Marie-Noëlle Auclair, Directrice du Cube : Expertise & Solutions, chez Eres.

L’actionnariat salarié fait ses preuves dans les PME équipées

L’actionnariat salarié est un excellent outil pour accompagner la croissance : dans 6 cas sur 10, le dispositif a été mis en place après 3 ans d’existence de l’entreprise.

graphique à barres présentant les avantages de la mise en place d’un dispositif d’actionnariat salarié

De plus, 3/4 des PME ayant mis en place un tel dispositif soulignent son efficacité pour motiver, impliquer et fidéliser les salariés. D’ailleurs, près d’un tiers des plans sont collectifs : 28% des opérations ont été proposées à plus de 50% des salariés.

Au chapitre des freins exprimés par les PME, les enjeux de confidentialité (44%) et de transmission de l’entreprise (41%) arrivent en tête. Mais pour tous, l’accompagnement est la clé du succès : 84% des entreprises équipées ont fait appel à un expert pour le montage du dispositif.

Les entreprises qui ont tenté l’expérience sont les meilleures ambassadrices : plus de la moitié (56%) envisagent d’amplifier le dispositif et plus de 9 sur 10 (93%) sont prêtes à refaire le choix de l’actionnariat salarié.

jauge présentant les résultats de l’étude sur la conservation du dispositif d’actionnariat salarié

L’actionnariat salarié devrait continuer à progresser très rapidement dans les PME

4% des PME non-équipées envisagent la mise en place d’un dispositif d’actionnariat salarié d’ici 3 ans.

« Seules 4% des PME étaient équipées de dispositifs d’actionnariat salarié en 2015 mais selon les intentions exprimées par les entreprises ce taux devrait passer à 12% en 2025. », commente Mirela Stoeva, Directrice des études au sein du Cube,  Eres. « Le succès de l’expérience incite même les PME à élargir le dispositif à l’ensemble des salariés pour celles qui ne l’ont pas encore fait, à augmenter le plafond de souscription ou à répéter l’opération. Ce qui nous laisse augurer un triplement de l’actionnariat salarié dans les PME en 10 ans ! », poursuit Mirela Stoeva.

Les mêmes tendances positives sont d’ailleurs observées dans les entreprises du SBF120 qui ont réalisé en 2021 un nombre record de plans d’actionnariat salarié.

Objectif de l’étude

Dresser un panorama de l’actionnariat salarié dans les PME et suivre l’évolution des tendances à partir d’une enquête inédite. 6 ans après la première – et unique – étude quantitative sur le sujet, cette enquête a été menée de septembre 2021 à février 2022 sur un échantillon représentatif de 418 entreprises non cotées, du secteur privé, de 20 salariés et plus.

Méthodologie de l’étude

  • Étude réalisée auprès d’un échantillon de 418 entreprises de 20 salariés et plus (DAF/DRH/DG au sein de PME du secteur privé non cotées en bourse).
  • L’échantillon est pondéré pour être représentatif de l’univers des entreprises françaises de 20 salariés et plus, à l’exception du secteur public.
  • Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI.
  • Dates de terrain : Interviews réalisées entre le 14/09/2021 et le 21/02/2022.

FAQ

Quelle est la dynamique de l'actionnariat salarié en France ?

L’actionnariat salarié connait une forte dynamique en France puisque le dispositif a doublé entre 2015 et 2021, passant de 4% à 9% d’équipement.

Les entreprises avec de l'actionnariat salarié sont-elles satisfaites de leur choix ?

Les entreprises ayant mis en place de l'actionnariat salarié en sont très majoritairement satisfaites : plus de 9 sur 10 (93%) d'entre elles seraient prêtes à refaire ce choix.

A lire aussi : notre saga de l'actionnariat salarié

Témoignages de nos clients

D’autres belles histoires et partages d’expérience :

 

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 6 000 experts répartis dans toute la France