Actionnariat salarié : un art d’exécution.

La saga de l’actionnariat salarié, épisode 5. La décision de se lancer est prise, les objectifs sont définis, les outils sélectionnés, les salariés informés. Il vous faut encore mettre en œuvre votre opération d’actionnariat salarié sur le plan technique, et un accompagnement est souvent nécessaire.

Un dispositif qui nécessite l’appui de prestaires d’expérience

Chaque opération d’actionnariat salarié est unique, avec un contexte d’entreprise, des objectifs et des outils pouvant largement varier. Un accompagnement sur-mesure est alors quasi-systématiquement nécessaire pour tirer profit au maximum des bénéfices de l’actionnariat salarié.

Le choix des prestataires est alors crucial. Pour faire le bon choix, il convient de prendre en compte de multiples paramètres comme :

  • La technicité de l’équipe qui accompagne le projet
  • Sa capacité de dialogue avec l’Autorité des Marchés Financiers et les tutelles
  • Sa capacité à intégrer harmonieusement les compétences financières, sociales, juridiques, marketing nécessaires au succès du projet d’actionnariat
  • Sa compréhension des enjeux logistiques et de services (capacité à relayer la communication, langues, traitement des processus complexes ou coûteux…).
  • La qualité de l’offre de gestion financière

Un besoin d’accompagnement technique tout au long du projet

Dans la mise en œuvre de la solution retenue

Une fois les contours de l’opération d’actionnariat salarié, il convient tout d’abord de préparer le lancement de l’opération.

On retrouve alors plusieurs étapes cruciales dans l’accompagnement du projet :

  • Avis sur la documentation juridique (résolutions d’Assemblée Générale, éventuels avenants au pacte d’actionnaires…) ;
  • Rédaction / mise à jour / dépôt du règlement de PEE/PEG ;
  • Création du FCPE d’actionnariat ;
  • Conception de supports de communication à destination des salariés ;
  • Cadrage/paramétrage de l’opération.

Pendant l’opération

Tout au long de l’opération, il est nécessaire de collecter le choix des bénéficiaires (souscription, arbitrage…). Il est alors souvent nécessaire de disposer d’un outil de collecte en ligne dédié, qui puisse s’adapter aux spécificités de votre opération.

En aval de l’opération

L’accompagnement d’une opération d’actionnariat salarié ne s’arrête pas au moment de la période de souscription. Bien au contraire, il reste ensuite de nombreux aspects techniques à gérer.

On peut ainsi mentionner les étapes suivantes :

  • Restitution des résultats des campagnes avec reporting de synthèse de l’opération ;
  • Gestion financière des FCPE ;
  • Suivi de la gouvernance du FCPE et formation obligatoire aux membres du conseil de surveillance (organisation et animation du conseil de surveillance du FCPE) ;
  • Veille réglementaire de conformité du schéma, suivi et mise à jour de l’ensemble du dispositif de communication ;
  • Tenue de registre des actions non cotées dans le PEE, quand le FCPE n’a pas été retenu.

La tenue de registre des actions dans le PEE nécessite également un accompagnement spécifique. En effet, il faut s’occuper de la préparation des transactions (génération des ordres de mouvement, Cerfa, bulletins d’arbitrage / de remboursement), mais également de la conservation de l’historique des inscriptions, radiations, transferts et autres opérations sur titres pour chaque compte. Enfin, il faut organiser les flux d’information et de trésorerie, envoyer les avis d’opération et relevés de comptes aux bénéficiaires et traiter les dividendes.

Un accompagnement qui doit être dimensionné à vos besoins

Pour toutes les raisons évoquées précédemment, le choix d’un partenaire de confiance est absolument indispensable. Toutefois, cet accompagnement peut être plus ou moins important selon la taille de l’opération et le budget que vous souhaitez y consacrer.

Ainsi, il existe des solutions génériques qui permettent de limiter les coûts, et votre prestataire pourra également vous présenter des solutions alternatives afin de maximiser le ratio coûts-bénéfices. Pour un actionnariat salarié collectif dans le PEE de très faible montant, est-on certain par exemple de vouloir payer les frais d’un FCPE dédié ? La gestion de l’actionnariat dans le plan en titres en direct n’est-elle pas plus simple et économiquement plus avantageuse ?

Il est donc essentiel de trouver un prestataire d’expérience, capable de vous accompagner au mieux dans tous les aspects de votre projet.

Eres au service de la réussite de votre projet

Spécialiste en partage du profit depuis plus de 15 ans, Eres vous accompagne de A à Z dans votre projet de mise en place d’un plan d’actionnariat salarié en France et à l’étranger : depuis la définition du projet, de la cible, du planning, jusqu’à la création de fonds dédiés sur mesure, la mise en œuvre de la solution retenue et la gestion quotidienne des dispositifs.

Contactez-nous pour bénéficier de notre expertise !

Retrouvez les autres articles de notre saga de l’actionnariat salarié

Episode 1 : savoir quand se lancer.
Episode 2 : partir de ses objectifs et non pas des outils.
Episode 3 : de la bonne utilisation de la boîte à outils.
Episode 4 : un (futur) bénéficiaire averti en vaut deux !
Conclusion : un dispositif qui réconcilie travail et capital.

Témoignages de nos clients

Comment choisir son prestataire en épargne salariale ?

Il convient de prendre en compte plusieurs paramètres comme la technicité de l’équipe en charge du projet ou encore la qualité de l’offre de gestion financière.

Quelles sont les étapes du projet pour lesquels un accompagnement est nécessaire ?

L'accompagnement doit se faire au niveau de la mise en oeuvre de la solution retenue, mais aussi pendant l'opération et en aval de celle-ci.

Comment s'organise la tenue dans registre des actions dans le PEE ?

Votre prestataire s'occupera des transactions, de conserver des historiques, mais aussi d'organiser les flux d'information et de trésorerie et de traiter les dividendes.

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 3 800 experts répartis dans toute la France