Eres s’engage pour le développement de l’épargne salariale et s’associe à la Semaine de l’épargne salariale, initiative de place à destination des salariés et des entreprise.
A cette occasion, nous vous proposons une vidéo pour comprendre, en seulement 2min20, le fonctionnent de l’épargne salariale.

Regardez la vidéo réalisée par Eres « L’épargne salariale : comment ça marche »

L’épargne salariale est un ensemble de mécanismes collectifs mis en place dans l’entreprise, qui combine des dispositifs d’association à la performance et des dispositifs d’épargne permettant aux bénéficiaires de placer tout ou partie de leurs primes.

Comment fonctionne l’épargne salariale ?

Ce sont des outils collectifs. Ils concernent tous les dirigeants et salariés dans les entreprises ayant au minimum un salarié.

Le fonctionnement est simple : il y a les flux et les stocks.

Prenons l’exemple de Sophie : dans son entreprise elle bénéficie de primes d’intéressement et de participation. Elle peut choisir d’encaisser ses primes directement et dans ce cas elle paiera un impôt sur le revenu. Elle peut aussi choisir de l’investir dans le plan d’épargne d’entreprise et bénéficier des exonérations fiscales.

Sophie peut aussi effectuer des versements personnels volontaires dans son plan d’épargne tout au long de l’année. Attention, les versements dans le plan d’épargne sont limités à un plafond correspondant au quart de la rémunération annuelle, et si l’entreprise l’a prévu dans son règlement de plan elle pourra même bénéficier d’un abondement dans son plan d’épargne : c’est à dire que son entreprise va ajouter un versement complémentaire au sien. Cet abondement représentera pour elle une rémunération différée sans impôt et allégée en charge.

Tous ces flux alimentent deux types de véhicules d’épargne :

  • le PEE, plan d’épargne d’entreprise où l’argent est bloqué pendant cinq ans glissants.
  • le PERCO, plan d’épargne retraite collectif où l’argent est bloqué jusqu’au départ à la retraite.

Sophie est libre de verser dans l’une ou l’autre de ces deux enveloppes. Des cas de déblocage anticipé sont prévus, comme par exemple l’achat de la résidence principale, ce qui fait de l’épargne salariale une des solutions d’épargne les plus souples.

Au moment de la sortie, le PEE sort en capital exonéré d’impôt sur les plus-values, hors CSG CRDS et prélèvements sociaux. Pour le PERCO, la sortie se fait au choix du bénéficiaire soit en capital exonéré d’impôt sur les plus-values, hors CSG CRDS et prélèvements sociaux, soit en rente viagère partiellement fiscalisés. Grâce à ces exonérations fiscales et sociales, l’épargne salariale bénéficie d’une efficacité forte par rapport aux autres systèmes de rémunération et d’épargne, ce qui en fait son attractivité.