L’actionnariat salarié, arme anti-crise ?

Des analyses inédites sur la productivité des entreprises du SBF120 dans la 9e édition du Panorama de l’Actionnariat Salarié d’Eres.

L’actionnariat salarié, un atout pour le management

L’actionnariat salarié représente un levier important de motivation pour les salariés, ainsi qu’une force d’attraction et de fidélisation des talents. Et pour cause, les entreprises ayant une très forte culture d’actionnariat salarié semblent d’avantage valoriser le capital humain par rapport aux entreprises à très faible culture. En effet, leur taux de départs volontaire est inférieur (7,2% contre 9,7%) et leur taux de licenciement est également inférieur (3,0% contre 5,3%). L’actionnariat salarié est un levier qui renforce et dynamise la politique RSE des entreprises.

Multiplier les opérations d’actionnariat salarié permet-il de résister à la crise ?

La crise sanitaire a fait chuter le résultat d’exploitation par salarié des entreprises du SBF120 de -118% en 2020 par rapport à 2019. La relance est au cœur des préoccupations politiques et économiques et alimentera le débat des prochaines échéances électorales.

 L’actionnariat salarié, en rendant tous les salariés actionnaires constitue un levier de motivation très puissant, mais a-t-il permis d’amortir les effets de la crise ?  

  • 46 entreprises du SBF120 ont réalisé au moins une opération d’actionnariat salarié entre 2018 et 2019.
  • Ces entreprises voient leur résultat d’exploitation par salarié baisser de -44%, une performance remarquable lorsqu’on la compare à celle des 65 autres entreprises n’ayant pas réalisé d’opérations collectives (-182%).
  • Et parmi ces 46 entreprises, celles qui s’en sortent le mieux sont celles qui ont multiplié les opérations dans les 2 années précédant la crise :

Conclusion

L’actionnariat salarié est un levier très puissant pour motiver et fidéliser les salariés. Ces résultats suggèrent qu’il constitue également une redoutable arme anti-crise !

Les experts d’Eres sont à votre service pour vous accompagner de A à Z dans votre projet d’actionnariat salarié. Parlons-en !

Méthodologie de l’étude

  • Elle est basée sur des données publiques (documents de référence, communiqués de presse).
  • L’analyse ne porte que sur les opérations d’actionnariat salarié « collectives » (proposées à l’ensemble des salariés, au moins en France) et non aux opérations ciblées.
  • L’historique est mis à jour en fonction de l’évolution de l’indice SBF120.

Echantillon et méthodologie de la partie sur la culture d’actionnariat salarié

  • L’analyse ne porte que sur les opérations de type augmentation de capital ou cession d’actions.
  • Nous avons attribué à chaque entreprise une culture d’actionnariat salarié en 2020 en fonction de 3 critères : le taux de démocratisation, la part de capital détenue par les salariés et la fréquence des opérations collectives entre 2016 et 2020
  • Nous avons défini 3 types de culture d’actionnariat salarié basées sur les valeurs des quartiles :
  • Très forte culture AS (quartile 4) : taux de démocratisation >57,46%, part K >3,34%, fréquence >=40,00% (2 critères sur 3)
  • Très faible culture AS (quartile 1) : taux de démocratisation <10,22%, part K <0,35%, fréquence = 0% (2 critères sur 3)
  • Entreprise avec culture d’AS peu développée (quartiles 2&3) : les autres

Echantillon et méthodologie de la partie évolution du résultat d’exploitation par salarié

  • L’analyse ne porte que sur les opérations de type augmentation de capital ou cession d’actions.
  • Elle est basée sur des données publiques (documents de référence, communiqués de presse, documents financiers).
  • Les Holdings et Foncières sont exclues de l’échantillon (9 entreprises parmi 120).

La saga de l’actionnariat salarié

Episode 1 : savoir quand se lancer.
Episode 2 : partir de ses objectifs et non pas des outils.
Episode 3 : de la bonne utilisation de la boîte à outils.
Episode 4 : un (futur) bénéficiaire averti en vaut deux !
Episode 5 : un art d’exécution.

Projet d’actionnariat salarié ? Les avantages du FCPE d’actionnariat.

Vous êtes chef d’entreprise ? L’actionnariat salarié est-il pour vous ?

Témoignages de nos clients

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 5 000 experts répartis dans toute la France