La lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’Autorité des Marchés Financiers a repris en octobre une information issue d’une enquête Amundi de septembre 2016.

Selon l’enquête (*) :

  • 2 détenteurs d’épargne en entreprise sur 3 déclarent épargner pour leur retraite.
  • 71 % des personnes interrogées trouvent que l’achat de la résidence principale est adapté pour préparer leur retraite.
  • 67 % citent le PEE (plan d’épargne d’entreprise), 63 % le PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif ), et 60 % l’assurance vie.

Dans l’esprit des 11 millions de français détenteurs d’épargne salariale, cette dernière fait donc désormais jeu égal avec l’assurance vie pour la préparation de la retraite. Et l’épargne salariale ne démérite pas, puisqu’elle présente de nombreux atouts de sécurité (compte individuel ségrégué, cf. Les plans d’épargne salariale sont intouchables contrairement à l’assurance vie !) et de diversification. Sans parler de ses atouts intrinsèques par rapport à l’assurance vie sur lesquels nous aurons largement l’occasion de revenir dans les prochaines semaines.

Chez Eres, militants du partage du profit et de l’épargne salariale longue, nous en sommes persuadés : l’épargne salariale n’a pas fini son développement au service des Français et du financement de l’économie !

(*) Source : Amundi, 13 932 personnes disposant d’un espace personnel sur le site d’Amundi Epargne salariale, septembre 2016

Lire aussi :

Observatoire des Retraites Européennes Eres : L’épargne retraite des Français s’élève à 767 milliards d’euros en 2015

Observatoire des Retraites Européennes Eres : l’épargne retraite des Français se développe grâce aux produits dédiés à la retraite et l’épargne collective