L’épargne retraite des Français s’élève à 879,4 milliards d’euros en 2018, en hausse de plus de 60% en 10 ans

Selon les résultats de l’édition 2019 de l’Observatoire des Retraites Européennes d’Eres

Le nouveau Plan d’épargne retraite (PER), créé par la loi Pacte, va révolutionner le paysage de l’épargne retraite en France. Avec cette réforme de l’épargne retraite supplémentaire, l’ambition portée par le Gouvernement (+100Mds€ en 5 ans sur les produits dédiés à la retraite) devrait permettre à la France de rattraper une partie de son retard.

SULTATS CLÉS :

L’épargne retraite des Français s’élève à 879,4 milliards d’euros en 2018, en hausse de plus de 60% par rapport à 2008 :

  • Elle est passée de 545,3 milliards d’euros en 2008 à 879,4 milliards d’euros en 2018, soit une hausse de 61,3%.
  • Elle progresse cependant moins vite que dans les pays de l’OCDE. Sur la même période de 10 ans (2008-2018), l’épargne retraite dans les pays membres a progressé de 85%*.
  • En 2018, elle représente près de 23% de l’épargne financière totale des Français, contre 17% en 2008.
  • Elle se répartit entre les produits d’épargne retraite dédiés (environ 220 milliards d’euros d’encours) et les autres placements financiers de type PEE, livrets, valeurs mobilières et assurance-vie. L’assurance-vie représente désormais moins de 43% des encours (48,2% en 2008).

L’épargne salariale et les produits individuels progressent 2 fois plus vite que la moyenne.

Sur la période de 10 ans (2008-2018),

  • les encours d’épargne salariale (PEE, PERCO) ont progressé de 139% ;
  • les encours des produits individuels (PERP, Madelin, PREFON, COREM) ont progressé de 125% ;
  • les encours des valeurs mobilières (y compris PEA) ont enregistré une hausse de 70% ;
  • les encours des produits collectifs (article 83, article 39) ont augmenté de 60% ;
  • les encours de l’assurance-vie et des livrets défiscalisés ont enregistré une hausse moins forte que la moyenne : 43% et 41% respectivement.

La progression de l’épargne retraite des Français est pénalisée par la composition de leurs portefeuilles. En France, la plus grande partie de l’épargne retraite est encore investie en fonds en euros via l’assurance-vie, alors que dans les autres pays de l’OCDE l’épargne est placée dans des fonds de pension. La généralisation de la gestion pilotée avec la loi Pacte va orienter l’épargne vers l’économie productive afin d’offrir de meilleurs rendements aux futurs retraités.

Objectifs de l’étude :

  • Mesurer et suivre l’évolution de l’ensemble de l’épargne retraite financière en France et la comparer à celle des autres pays européens.

Méthodologie

  • Pour quantifier l’ensemble de l’épargne retraite en France, nous avons inclus toutes ses composantes, dans la mesure où des placements autres que ceux dédiés à la retraite sont aussi utilisés partiellement pour cet objectif.
  • Nous avons distingué les purs produits d’épargne retraite individuels/collectifs (PERP, Madelin, PERCO, article 83,…) pour lesquels 100% des sommes sont considérées comme de l’épargne retraite et les autres produits d’épargne (assurance-vie, valeurs mobilières, livrets, PEE) pour lesquels une partie seulement de l’épargne est affectée à un objectif retraite.
  • Les encours et versements sont issus des statistiques Banque de France, FFA et AFG. La part dédiée à la retraite est issue des enquêtes INSEE sur le patrimoine des ménages.
  • Nous publions tous les ans les chiffres d’encours et de versements avec la même méthodologie pour suivre ces évolutions dans la durée.

* Source : OCDE, « Pension markets in focus 2019 »

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 3 800 experts répartis dans toute la France