Comme chaque année vous allez recevoir par mail ou par courrier votre bulletin d’option. Et comme chaque année à l’ouverture de votre bulletin, votre première interrogation sera : Intéressement… Participation… Qu’est que c’est déjà ?

Vous posez alors votre bulletin sur la table du salon et vaquez à vos occupations. Quelques jours plus tard, vous retombez par hasard sur votre bulletin, voici l’heure de votre deuxième interrogation : Que faire de mes primes ? Percevoir et/ou épargner dans mes plans d’épargne ? Vous reposez encore une fois votre bulletin sur la table du salon… Le dernier jour de la campagne a sonné, l’heure n’est plus à l’hésitation, vous remplissez votre bulletin exactement comme celui des années précédentes : vous percevez vos primes … ☹

Comme l’a si bien dit Laure Closier au cours de sa chronique « Happy Boulot » sur BFM Business avec un humoristique billet joint en vidéo* à ce post : « Pitié, ouvrez votre courrier ! »

Pour réaliser le choix le plus adapté à vos projets, voici les questions clés :

  • Avant quelle date je dois faire mon choix?

A chaque versement de prime d’intéressement ou de participation, vous avez une période définie, en général 2 à 3 semaines, pendant laquelle vous pouvez faire votre choix.

N’oubliez pas que sans réponse de votre part dans le délai indiqué, vos primes seront investies en intégralité sur les plans d’épargne :
– Pour la prime d’intéressement : 100% sur le PEE
– Pour la prime de participation : 100% sur le PEE ou 50% sur le PEE et 50% sur le PERCO, si vous avez accès à un PERCO au sein de votre entreprise

  • Que faire de mon épargne : percevoir et/ou placer mes primes?

Vous pouvez percevoir vos primes sur votre compte bancaire et/ou les placer sur vos plans d’épargne.

Quelles différences ?

  • Les sommes perçues directement sont imposées sur le revenu et vous ne profitez pas de l’abondement de l’employeur (si celui-ci en propose). Sans oublier que la perception de vos primes incrémente votre revenu imposable de référence, ce qui peut impacter vos prestations sous conditions de ressource.
  • Les sommes placées sur les plans d’épargne sont exonérées d’impôt sur le revenu et abondées par votre employeur (si celui-ci en propose) en contrepartie d’une période de blocage (5 ans pour le PEE et jusqu’à la retraite pour le PERCO).

N’oubliez pas qu’il existe des cas de déblocage anticipés !

  • Placer d’accord, mais quels fonds choisir ?

Il est essentiel de placer votre épargne dans des fonds qui sont adaptés à vos projets.

Voici quelques règles à respecter avant d’investir :

  • Je choisis des fonds dont la durée de placement recommandée correspond à mon projet d’épargne
  • Je m’informe sur les fonds et leurs risques
  • Je diversifie mes placements pour ne pas concentrer mon risque dans un seul fonds
  • Je verse régulièrement sur mes plans d’épargne pour lisser mon risque
  • Je modifie mes choix de fonds lorsque l’échéance de mon projet se rapproche ou si mon projet d’épargne change

N’oubliez pas que votre épargne n’est pas figée ! Vous pouvez à tout moment et gratuitement modifier vos supports de placement pour les adapter à vos projets sur votre espace personnel.

Et si vous ne souhaitez pas gérer vous-même vos placements pensez à la gestion pilotée !

Vous avez maintenant les cartes en main pour pouvoir remplir votre bulletin : #àvousdejouer.

Bonne épargne salariale !

*Happy Boulot : Pourquoi les salariés doivent-ils s’intéresser à l’épargne salariale ?