Infographie « L’actionnariat salarié dans les entreprises françaises non cotées »

BDO et Eres dévoilent les résultats de la 1ère étude quantitative sur l’actionnariat salarié non coté en France.

Panorama de l’actionnariat salarié en France 

Aujourd’hui en France, combien d’entreprises non cotées ont fait le choix de l’actionnariat salarié ? Quels sont les freins et leviers identifiés en faveur ou en défaveur du dispositif ? Quelles sont les motivations et pratiques des entreprises qui privilégient cette forme de participation ?

Réalisée par OpinionWay pour BDO, 5e réseau mondial d’audit, conseil et expertise comptable et Eres, 1er acteur indépendant en actionnariat salarié, épargne salariale et retraite, cette étude dresse un panorama inédit de l’actionnariat salarié des PME non cotées en France.

Echantillon et méthodologie : Enquête réalisée par téléphone du 17/11/2015 au 20/01/2016 auprès d’un échantillon de 700 entreprises non cotées en bourse. L’échantillon est pondéré pour être représentatif de l’univers des entreprises françaises de 20 à 1000 salariés, à l’exception du secteur public.

Pour citer l’étude, merci d’utiliser « Sondage OpinionWay pour BDO France et Eres ».

Infographie « L’actionnariat salarié dans les entreprises françaises non cotées » :

2016-03-07_InfographieActionnariatSalarie0703_Eres

 

FAQ

Quels sont les principaux freins à la mise en place d’une politique d’actionnariat salarié ?

Les problèmes de confidentialité, la dilution du pouvoir ou de la gouvernance et les problématiques de transmission sont les principales craintes des entreprises.

Pourquoi choisir l’actionnariat salarié ?

L’actionnariat salarié est un moyen d’impliquer davantage ses salariés, de favoriser la fidélisation des talents et d’accroître leur motivation.

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 6 000 experts répartis dans toute la France