40% des entreprises ayant ouvert le capital à leurs salariés l’ont proposé à plus de la moitié des collaborateurs. C’est ce qui ressort de la 1ère étude quantitative sur l’actionnariat salarié non coté en France, réalisée par OpinioWay pour BDO et Eres.

Dans 31% des cas, ce sont même la totalité des collaborateurs qui se sont vus proposer un dispositif d’actionnariat salarié par leur entreprise. A l’inverse, 1 entreprise sur 3 (32%) déclare n’avoir ouvert son capital qu’à moins de 5% de ses collaborateurs.

Etude Eres BDO

Les actions ont été majoritairement vendues aux salariés concernées (64%), et payées au prix dans un cas sur deux (53%). 8% ont été attribuées gratuitement aux collaborateurs. Etude Eres BDO 2016

Echantillon et méthodologie : Enquête réalisée par téléphone du 17/11/2015 au 20/01/2016 auprès d’un échantillon de 700 entreprises non cotées en bourse. L’échantillon est pondéré pour être représentatif de l’univers des entreprises françaises de 20 à 1000 salariés, à l’exception du secteur public.

Lire aussi :

BDO et Eres dévoilent les résultats de la 1ère étude quantitative sur l’actionnariat salarié non coté en France

Infographie « L’actionnariat salarié dans les entreprises françaises non cotées »

Etude Eres / BDO : 85% des entreprises équipées en actionnariat salarié sont satisfaites de la mise en place du dispositif

Etude Eres / BDO : Les entreprises utilisent l’actionnariat salarié pour impliquer leurs salariés et améliorer la rémunération

Etude Eres / BDO : L’actionnariat salarié, une réussite confirmée par les PME