Selon l’AMF, dans son étude sur la performance de différentes stratégies d’épargne de décembre 1987 à juillet 2017, il est judicieux d’effectuer des versements réguliers sur plusieurs supports d’investissements en vue d’effectuer des rééquilibrages.

L’étude, publiée en février 2018, met en évidence l’intérêt pour l’épargnant de procéder à une stratégie active de rééquilibrage du portefeuille. En effet, cette stratégie consiste à vendre le support financier qui a davantage performé au profit des autres supports afin de conserver une allocation identique, dans le but d’obtenir une meilleure performance.

Par exemple, en début d’année, un épargnant peut choisir d’investir selon la répartition suivante :

gestion pilotée

 

 

 

 

Ce tableau respecte l’allocation de départ, mais avec le temps, certaines classes d’actifs vont gagner en valeur plus rapidement que d’autres, et ceci changera la répartition de départ. Par exemple, en fin d’année dans un marché boursier haussier où la valeur des actions s’apprécierait, la répartition pourrait être la suivante :

gestion pilotée exemple

 

 

 

 

Ainsi, la part en actions dans le portefeuille serait majoritaire par rapport à la part en obligations.

Une pondération en actions plus élevée qu’au départ pourrait ne pas convenir à la situation de l’épargnant. En effet, les actions, en tant que produits plus volatils, augmentent le niveau de risque du portefeuille. Il sera donc prudent de ramener le portefeuille à la cible initiale.

Le rééquilibrage présente donc plusieurs avantages :

  • Il permet de revenir à la valeur cible définie et donc de conserver le même niveau de risque.
  • Il permet de sécuriser les gains acquis en vendant les titres qui ont pris de la valeur et en rachetant les titres qui en ont perdu et qui sont potentiellement sous-évalués.
  • C’est un service gratuit et automatique réalisé par le teneur de compte.

« La stratégie active est d’autant plus performante que la durée d’épargne est longue, avec un gain additionnel moyen (par rapport à la stratégie passive) qui s’élève à 1,9 % pour un horizon d’épargne de 10 ans. Par ailleurs, le nombre de cas où cette stratégie surperforme par rapport à la stratégie passive croît fortement avec la durée d’épargne (96 % des fois pour un horizon de 10 ans », note l’AMF dans son rapport.

Pour les personnes qui n’ont pas le temps, ou qui n’ont pas envie d’effectuer une gymnastique mathématique, pour gérer elles-mêmes leurs placements, il existe une solution : la « gestion pilotée », une solution d’investissement pour tous. Le principe général est de laisser un professionnel diriger son épargne.

Pour répondre aux besoins du plus grand nombre d’épargnants Eres conçoit et assemble des systèmes d’allocation automatique de l’épargne correspondant à la « gestion pilotée ». Eres propose la gestion pilotée dans le Plan d’Epargne Retraite Collectif PERCO, le Plan d’Epargne Retraite d’Entreprise de type article 83, le PERP et le Plans d’Epargne d’Entreprise PEE.  Ainsi, la gestion pilotée PEE ERES SELECTION investit et rééquilibre l’épargne automatiquement sur 3 FCPE (fonds communs de placement d’entreprise) de votre plan d’épargne salariale.

Ainsi, lorsque vous recevez une prime d’intéressement ou une prime de participation, vous avez le choix de la gestion libre ou de la gestion pilotée. Les sommes versées sur la gestion pilotée par l’épargnant sont automatiquement réparties entre plusieurs FCPE diversifiés permettant de bénéficier d’une allocation de l’épargne à horizon PEE tout en bénéficiant de la multigestion. Chaque trimestre le portefeuille de l’épargnant est automatiquement rééquilibré pour suivre la grille d’allocation.

Dans le cadre du PERCO, la gestion pilotée est une gestion dite « à horizon » qui laisse à la société de gestion la mission de sécuriser progressivement le capital investi au fur et à mesure que le souscripteur s’avance vers l’âge de la retraite. Plus le départ à la retraite est proche, plus la part du portefeuille investie en actifs moins risqués (produits monétaires et obligataires) devient importante.

La gestion pilotée n’offre pas de garantie en capital. Elle est exposée aux principaux risques des marchés financiers : actions, taux, crédit, change, liquidité.

Vous souhaitez être accompagné dans votre réflexion sur la gestion de votre PEE, PERCO, votre PERP ou votre PERE article 83 ? Cliquez ici pour être contacté par un de nos experts en épargne salariale et retraite proches de chez vous.