L’épargne salariale, placement préféré des jeunes

Dans sa Lettre de l’Observatoire de l’Épargne de juin 2020, l’AMF dévoile les résultats de l’enquête SoFia réalisée avec Kantar sur les comportements d’investissement des Français.

Réalisée sur un échantillon de 12 000 personnes de 15 ans et plus, représentatif de la population française, l’étude met tout d’abord en lumière la répartition des placements détenus selon l’âge.

L’épargne salariale séduit de plus en plus les jeunes

L’étude révèle que 47,4% des détenteurs d’épargne salariale ont moins de 45 ans (soit 3 points de plus par rapport à 2019), quand par exemple seuls 26,5% des détenteurs de produits d’assurance vie se situent dans cette tranche d’âge.

Par ailleurs, les résultats de l’étude sur les moins de 35 ans montrent également la préférence des jeunes pour l’épargne salariale. Ceux-ci sont en effet 7,1% à déclarer détenir de l’épargne salariale, contre 5% de l’assurance vie en unité de comptes et 5,6% des valeurs mobilières (actions, fonds, obligations).

Enfin, le patrimoine financier des épargnants salariés de moins de 35 ans atteint un niveau relativement proche du reste de la population :  il est supérieur à 50 000€ pour 31,5% d’entre eux.

 

La popularité des dispositifs d’épargne salariale (intéressement, participation, abondement, PEE PEI, ancien PERCO PERCOI) chez les jeunes, combinée aux nouvelles opportunités proposées par la Loi Pacte, offre alors de très belles perspectives à l’épargne salariale en France, avec à la clé un meilleur partage du profit. Trois mois après le lancement du nouveau Plan d’épargne retraite, 100 000 entreprises et 320 000 salariés bénéficiaient déjà du nouveau PER d’entreprise collectif (PERECO, PERCOL).

Découvrez nos offres d’épargne salariale et de retraite, ou faites appel à un expert Eres.

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 3 800 experts répartis dans toute la France