Nous publions les premiers résultats de notre « Baromètre du partage du profit » des entreprises du SBF120.

Résultats clés

Les primes de partage du profit versées par les entreprises du SBF120 atteignent un nouveau record historique.

  • En 2018, l’ensemble des primes de partage du profit (participation, intéressement, abondement PEE/PERCO) distribuées par les entreprises du SBF120 se sont élevées à plus de 5,2 milliards d’euros, un record depuis 2012.
  • Entre 2012 et 2018, le total des primes versées a ainsi connu une hausse de près de 20% dans le SBF120.

En plus des primes de partage du profit, le montant versé aux salariés actionnaires français est estimé à 610 millions d’euros de dividendes.

 

La prime moyenne de partage du profit dans le SBF120 s’élève à 4 243€ par salarié en 2018.

En 2018, le montant moyen des primes versées est en hausse de 2% par rapport à 2017 (4 143€ par salarié en moyenne).

Les primes collectives versées aux salariés par les entreprises du SBF120 ont dépassé le montant record de l’an dernier. Cette hausse reflète la volonté des entreprises de récompenser les salariés à l’heure où l’économie se porte bien.  

L’annonce par le Premier Ministre de la reconduction en 2020 de la prime de pouvoir d’achat pour les entreprises ayant signé un accord d’intéressement laisse augurer un millésime 2020 pour le Baromètre du partage du profit. Rappelons également que l’intéressement versé par les petites entreprises (moins de 250 salariés) bénéficie d’un forfait social à 0% : nous nous réjouissons de constater que le gouvernement encourage le partage du profit en proposant un environnement social et fiscal très favorable !

Echantillon et méthodologie :

  • L’échantillon est composé de 77 entreprises du SBF120 qui publient les primes de partage du profit et leurs effectifs France/monde.
  • Le baromètre analyse les documents de référence des exercices 2018 publiés en 2019 et les informations disponibles sur les sites Internet.
  • Il exclut les holdings financières et les foncières pour l’analyse de la répartition du partage du profit.
  • Le montant estimé des dividendes versés aux salariés actionnaires français est calculé en multipliant la quote-part des dividendes versés en France et la part du capital détenu par les salariés.
  • L’historique entre 2012 et 2018 correspond aux entreprises qui composent l’indice SBF120 en 2018.