Suite des résultats de notre « Baromètre du partage du profit » des entreprises du SBF120. Point aujourd’hui sur la répartition du partage du profit dans ces entreprises.

Selon le dernier Baromètre Eres, les entreprises du SBF120 ont versé 5,1 milliards d’euros de primes de partage du profit à leurs salariés en 2015. Ce montant est par ailleurs 4 fois moins élevé que celui des dividendes versés aux actionnaires en 2015 : 19,3 milliards d’euros.

Pour éviter de tomber dans la caricature, nous avons comparé les primes de partage du profit avec la quote-part de dividendes proratisée des effectifs France. Ceci représente 40% du montant total des dividendes versés par les 83 entreprises du SBF120 recensées dans notre baromètre. En effet rapporter le dividende mondial aux primes des salariés français n’a pas de sens dans les cas où une large part des effectifs travaille à l’étranger.

primes de partage du profit

Si nous regardons en cumulé depuis 2011, le ratio est de 3,5. 23,5 milliards d’euros de primes ont été versées au total sur la période 2011-2015 contre 80,9 milliards d’euros de dividendes. Le différentiel entre les deux est donc moins élevé mais reste important.

primes de partage du profit

Enfin, les primes ont représenté 26% des dividendes versés aux actionnaires en 2015 contre 32% en 2011. Si l’écart se creuse, c’est en raison de l’augmentation significative des dividendes versés par les entreprises du SBF120 en 2015 par rapport aux années précédentes.

barometre-eres

Au-delà des moyennes, il faut aussi regarder dans le détail car les situations sont très diverses d’une entreprise à l’autre :

  • 13% d’entre elles versent des primes de partage du profit alors qu’elles ne versent pas de dividendes
  • 25% des entreprises versent plus de primes de partage du profit que de dividendes
  • 17% des entreprises versent 10 fois plus de dividendes que de primes de partage du profit

 

Lire aussi :

Primes collectives, combien versent les grandes entreprises en France ?

Plus d’un tiers des accords de participation dans le SBF120 contiennent une formule dérogatoire

Les 5 entreprises exemplaires en partage du profit