Extrait de l’article de Robert OBERT, Professeur agrégé, Diplômé d’expertise comptable, Docteur en sciences de gestion. Article publié dans la Revue Française de Comptabilité, N°499 Juin 2016.

Les avantages attribués aux salariés peuvent revêtir diverses formes. Outre les salaires et charges, les avantages postérieurs à l’emploi (indemnités de départ à la retraite, etc.) les autres avantages à long terme et les indemnités de cessation d’emploi, on peut distinguer notamment ceux liés à la motivation des salariés : participation des salariés aux résultats de l’entreprise, intéressement des salariés, plan d’attribution d’actions gratuites, plan d’options d’achat ou de souscription d’actions, plan d’épargne d’entreprise, octroi de titres restaurant, de chèques vacances ou de chèques cadeaux.

Intéressement des salariés

Des accords facultatifs d’intéressement du personnel (C. trav., art. L 3311-1 et s.) peuvent être assurés dans toute entreprise qui satisfait aux obligations lui incombant en matière de représentation du personnel, quelles que soient la nature de son activité et sa forme juridique, par un accord valable, pour une durée de trois ans.

Sur le plan comptable, l’intéressement étant déterminé sur les résultats de l’exercice, il doit être constaté à la fin de celui-ci sous forme de charge à payer. On débitera le compte 648 Autres charges du personnel du montant de l’intéressement, 645 Charges de sécurité sociale et de prévoyance du forfait social, et l’on créditera le compte 4386 Organismes sociaux – Autres charges à payer du forfait social augmenté des prélèvements au titre de la CSG et de la CRDS, et le compte 4286 Personnel – Autres charges à payer du montant de l’intéressement net.

Après l’approbation des comptes par l’assemblée générale des actionnaires, la dette devient certaine et exigible et l’on débitera les comptes 4286 Personnel – Autres charges à payer et 4386 Organismes sociaux – Autres charges à payer, par le crédit des comptes 421 Rémunérations dues au personnel et 431 Sécurité sociale.

Article publié dans la Revue Française de Comptabilité, N°499 Juin 2016

Tout ce qu’il faut savoir sur la comptabilisation de l’abondement dans le PEE/PERCO et la comptabilisation de la participation des salariés aux résultats de l’entreprise