L’épargne salariale et son vocabulaire, faites la distinction entre arbitrage et transfert

La finance et l’épargne salariale en particulier disposent de leur jargon technique dans lequel il est parfois difficile de se retrouver. Parlons « arbitrage » et « transfert ».

Ces deux termes peuvent sembler proches pourtant leur sens est bien différent et entrainent des conséquences bien distinctes pour la durée de blocage des sommes investies sur les dispositifs d’épargne salariale.

  • Un transfert est un changement d’allocation des avoirs :
    • de la gestion libre vers la gestion pilotée (l’inverse est possible), sans aucune conséquence pour le blocage des avoirs ;
    • d’un PEE vers un PERCO. Une opération de transfert vers un PERCO implique un blocage de l’épargne du salarié jusqu’à sa retraite et non pour 5 ans comme dans un PEE.
  • Un arbitrage correspond à un changement d’allocation des avoirs intra dispositifs, c’est-à-dire d’un changement de support de placement, tels que les fonds communs de placement d’entreprise (FCPE) au sein d’un PEE ou au sein d’un PERCO.

La confusion entre arbitrage et transfert étant une problématique récurrente au sein de la médiation de l’AMF, soyez donc attentifs aux systèmes d’alertes mis en place par les teneurs de compte pour distinguer les deux opérations et leurs effets.

FAQ

Qu'est-ce qu'un transfert ?

Un transfert est un changement d'allocation des avoirs de la gestion libre vers la gestion pilotée ou d'un PEE vers un PERCO.

Qu'est-ce qu'un arbitrage ?

Un arbitrage correspond à un changement d'allocation des avoirs intra dispositifs au sein d'un PEE ou au sein d'un PERCO.

Comment ne pas confondre le transfert et l'arbitrage ?

La confusion entre arbitrage et transfert étant une problématique récurrente au sein de la médiation de l’AMF, il faut être attentif aux systèmes d’alertes mis en place par les teneurs de compte pour distinguer les deux opérations et leurs effets.

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 6 000 experts répartis dans toute la France