Nous disposons tous et toutes dans notre avis d’imposition d’un disponible retraite. Ce montant, calculé sur la base de nos revenus d’activité des 3 dernières années et de l’année en cours, nous indique jusqu’à quelle hauteur nous pouvons déduire fiscalement nos versements facultatifs réalisés sur des contrats d’épargne retraite (PERP, article 83 de l’employeur lorsqu’il existe, PREFON, etc …)
Ce versement pourra ensuite être déduit du revenu imposable lors de son imposition l’année suivante.

Avant de déduire le montant indiqué sur votre avis d’imposition il vous faut vous assurer que ce montant est juste, il le sera si vous avez rempli correctement vos déclarations les années passées.

Avez-vous pensé à déclarer sur les lignes QS, QT, ou QU :

  • le montant des cotisations annuelles (patronales et salariales) de votre régime collectif de retraite supplémentaire (article 83), effectuées à titre obligatoire
  • l’abondement de votre employeur que vous avez perçu sur votre PERCO
  • vos contributions périodiques et complémentaire sur votre contrat loi Madelin (indépendants)
  • la contre valeur des jours de repos issus du compte épargne temps (CET) transférés vers le PERCO.

Exemple : Avis d’imposition/Plafond Epargne Retraite

Ces montants permettent de déterminer le plafond de déductibilité pour l’année suivante au titre de l’épargne retraite qui sera mentionné sur votre prochain avis d’imposition.

Pour celles et ceux qui veulent réduire leur imposition :

Si vous choisissez ou avez choisi de faire un versement facultatif déductible (PERP ; article 83) le montant total des versements facultatifs est à reporter sur votre déclaration de revenus dans la case RS, RT ou RU du chapitre 6 « DEDUCTION AU TITRE DE L’EPARGNE RETRAITE PERP ET ASSIMILES (PERFON, COREM ET C.G.O.S.) ».

Il n’est pas nécessaire de joindre une copie de l’attestation de versement. Conservez l’original qui pourra vous être demandé ultérieurement par l’administration fiscale.

Si vous disposez d’autres dispositifs d’épargne retraite ouvrant droit à la même déduction fiscale, indiquez le cumul des montants communiqués par chaque organisme gestionnaire.

Le plafond de déduction précisé sur votre avis d’imposition des revenus de l’année précédente est automatiquement pris en compte lors du calcul de l’impôt sur le revenu au titre de l’année suivante. Il n’est pas nécessaire de reporter un montant sur les lignes PS, PT ou PU.

Vos versements d’épargne retraite facultatifs seront imputés en priorité sur le plafond calculé sur la base des revenus de l’année précédente puis sur le solde non utilisé des plafonds des trois dernières années.

Les membres d’un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune peuvent demander la mutualisation de leurs plafonds de déduction. Si vous souhaitez, pour vos versements épargne retraite, bénéficier du plafond ou de la fraction de déduction non utilisé de votre conjoint ou de votre partenaire de PACS, cochez la case QR. Cette faculté ne concerne pas les membres du foyer fiscal rattachés de droit ou sur option, tels que les enfants.

A vos déclarations !!!

Lire aussi :

Déclaration d’impôts : bénéficiez-vous de la déduction au titre de l’épargne retraite ?