Vous pouvez percevoir vos primes d’épargne salariale (primes d’intéressement et de participation) sur votre compte bancaire et/ou les placer sur vos plans d’épargne (PEE/PERCO). Quelles différences ?

Les primes d’épargne salariale (primes d’intéressement et de participation) perçues directement sont imposées sur le revenu. De plus, en les percevant en cash, vous ne profitez pas de l’abondement de l’employeur si celui-ci en propose.

Sans oublier que la perception de vos primes d’intéressement et de participation incrémente votre revenu imposable de référence et donc vos impôts. Et cela peut impacter vos prestations sous conditions de ressource. Ainsi, même si vous n’êtes pas imposable, la réintégration de vos primes dans votre net imposable peut vous faire franchir des seuils. Et ces seuils peuvent vous priver de certaines prestations sociales comme par exemple l’allocation de rentrée scolaire…

Les primes d’intéressement et de participation placées sur les plans d’épargne sont exonérées d’impôt sur le revenu. Et elles peuvent éventuellement être abondées par votre employeur. En contrepartie les sommes sont bloquées 5 ans pour le PEE et jusqu’à la retraite pour le PERCO.

N’oubliez pas qu’il existe des cas de déblocage anticipés dont l’achat de sa résidence principale ! (cf . « Les cas de déblocage anticipés de vos PEE, PERCO et Article 83 : mode d’emploi »)

Prenons l’exemple d’une prime d’intéressement brute de 1 500€.

Si vous décidez de la toucher en cash cette année, vous ne percevrez réellement que 1 184€ après déduction de la CSG-CRDS (9,7% en 2018) et de l’impôt sur le revenu. Dans notre exemple, le taux marginal d’impôt sur le revenu est de 14%.

En revanche, si vous décidez de la verser dans votre plan d’épargne salariale, vous aurez une prime épargnée de 1 355€. Car la prime placée est exonérée d’impôt et vous ne paierez que la CSG-CRDS (9,7% en 2018).

 

primes d'intéressement et de participation

L’économie dépend du taux de charges salariales et du taux d’imposition.

Plus votre taux d’imposition est élevé, plus vous avez intérêt à verser votre prime dans un plan d’épargne salariale, PEE ou PERCO.

Prime brute versée au salarié : 1500€
Taux marginal d’impôt sur le revenu
5%14%30%41%45%
Prime nette versée dans un PEE/PERCO (1)1 355 €1 355 €1 355 €1 355 €1 355 €
Prime nette touchée en cash (2)
1 294 €1 184 €989 €855 €806 €
Gain lié au versement dans le PEE/PERCO61 €171 €366 €500 €549 €

 

C’est le moment du choix : placer ou percevoir en cash ?

Compte-tenu de ce qui précède, le choix semble évident. Versez vos primes d’intéressement et de participation dans votre PEE puis dans votre éventuel PERCO. Vous échapperez ainsi  à l’impôt sur le revenu et profiterez au maximum du cadeau d’abondement éventuel de votre employeur !

 

Rendez-vous ici pour être contacté par un de nos experts proche de chez vous et  formés par Eres.

 

(1) après déduction de la CSG-CRDS 9,7%

(2) après déduction de la CSG-CRDS 9,7% et de l’impôt sur le revenu