Afin de mesurer la fiabilité d’un fonds, on peut s’intéresser à sa capacité à préserver le capital sur l’horizon de placement conseillé (fréquence de gain). C’est par ailleurs une des données clés qui permet au salarié épargnant de choisir le ou les fonds qui correspondent à son objectif (cf. Eres ARGUS des FCPE).

Si nous nous référerons aux FCPE Eres, nous constatons que la fréquence de gain (au 31/12/2014) est à plus de 95% voire 100%.

Quand on voit 100% de fréquence de gain sur 3 ans (cf. tableau ci-dessus*), on se pose des questions sur l’intérêt d’un fonds qui propose une garantie en contrepartie d’un sacrifice sur la performance (cf. « Fonds à capital protégé ou fonds prudents: that is the question ! »).

Au final, la durée d’investissement recommandée est une donnée intéressante mais la fréquence de gain sur la durée est une donnée essentielle. Ainsi, il serait préférable qu’elle soit indiquée sur le DICI (Document d’Information Clé pour l’Investisseur) afin que l’épargnant puisse avoir une meilleure vision du risque réel des fonds. En attendant que cette information trouve sa place sur les documents d’information, les gérants devraient la communiquer sur leurs documents commerciaux.

*Eres fournit la fréquence de gain de tous ses autres FCPE sur simple demande.

Lire aussi :

Eres ARGUS des FCPE : La fréquence de gain, donnée essentielle pour évaluer la fiabilité d’un fonds, est-elle au rendez-vous ?