Si vous vous demandez pourquoi en déduisant les frais d’un contrat de retraite collective (PERE, aussi appelé article 83) du taux de rendement brut affiché par l’assureur vous ne tombez pas sur le taux net affiché sur votre relevé, lisez ce post.

Un appel d’un client m’a amené à vous proposer ce post à la fois pratique et un peu technique dont l’objectif est d’apporter (au moins j’espère) plus de précisions au sujet du calcul du taux de rendement net des contrats collectifs d’assurance-vie à cotisations définies en vue de la retraite (PERE).

Prenons l’exemple d’un PERE dont le taux de rendement brut est de 3,85%, les frais s’élèvent à 0,80% et le taux de rendement net que vous retrouvez dans votre relevé est de 3,02%.

Si vous faites le calcul suivant :

3.85 % – 0.80% = 3.05% (Tx brut – Tx frais = Tx net)

vous allez trouver un taux différent (3,05%) de celui qui figure sur votre relevé (3,02%).

Pourquoi ?

Tout simplement, le calcul décrit ci-dessus est un calcul simplifié qui néglige le fait qu’il y a aussi des frais sur l’enrichissement lié au rendement !

Dans les faits, le calcul devrait être :

(1+Tx brut) x (1+Tx frais) = (1+Tx net)

soit Tx net = (1+Tx brut) x (1+Tx frais) -1

Et avec l’exemple : Tx net = 3.02% = (1+3.85%) x (1-0.80%) – 1

NB : C’est le même principe que la capitalisation des intérêts : un rendement de 5% deux années de suite n’est pas de 5%+5% = 10% mais de (1+5%) x (1+5%)-1 = 10.25%