Dispositifs d’épargne retraite en France et en Allemagne : similitudes et différences

Au début des années 2000, l’Allemagne et la France ont fait le choix de promouvoir l’épargne retraite en mettant en place de nouvelles réformes.

En France, plusieurs dispositifs, aux régimes fiscalo-sociaux hétérogènes, coexistent (PERP, PERCO, Madelin, Article 83,…). En revanche, le système allemand est structuré autour d’un produit phare : le plan Riester qui est à la fois individuel et collectif.

Les systèmes de retraite par capitalisation sont plus développés en Allemagne qu’en France

Les prestations issues de ces régimes y représentent 10 % des retraites contre 2 à 3 % en France. La plus grande ancienneté des dispositifs en Allemagne explique principalement cet écart. De plus, le  taux de couverture en Allemagne est supérieur à celui de la France (plus de la moitié de la population active est couverte en Allemagne contre environ un tiers en France).

Fiscalité

En Allemagne, l’avantage fiscal se traduit par une déduction du revenu imposable et une aide directe, sous forme de prime forfaitaire, dont peuvent bénéficier tous les souscripteurs. De cette manière le système est avantageux pour l’ensemble des épargnants en particulier pour les classes modestes (pas ou peu imposées). En France, par contre, seules les personnes imposables bénéficient d’une réduction d’impôt sur le revenu.

Modalités de sortie à la retraite

Les différents dispositifs collectifs en France offrent des possibilités diverses en termes de sortie à la retraite (Perco, sortie en capital ou en rente ; Article 83, en rente uniquement,…). La retraite « Riester » en Allemagne prend la forme d’une rente qui peut être d’ailleurs versée dès 60 ans, indépendamment de la liquidation de la retraite du régime général. En cas de décès avant perception de la rente, le capital constitué est versé aux héritiers et une sortie en capital partielle (20 à 30 %) est possible.

Cas de déblocage anticipés

Le déblocage des fonds épargnés pour l’achat d’un bien immobilier est possible de manière anticipée dans les deux pays. Toute autre possibilité de sortie anticipée est proscrite en Allemagne. En France, d’autres sorties anticipées sont possibles: en cas de surendettement, expiration des droits aux allocations chômage, invalidité, décès du conjoint.

Pour plus d’information : « Les Cahiers de la DG Trésor – n° 2012-01 – Août 2012 »


Vous souhaitez ouvrir un plan d’épargne ? Nous avons la solution pour vous. Contactez-nous.

Découvrez aussi le PER individuel Eres, élu meilleur PER ! 

FAQ

Quelle est la part des prestations issues des systèmes de retraite par capitalisation en Allemagne ?

Les prestations issues de ces régimes y représentent 10 % des retraites contre 2 à 3 % en France.

Quelle forme prend l’avantage fiscal en Allemagne ?

En Allemagne, l’avantage fiscal se traduit par une déduction du revenu imposable et une aide directe, sous forme de prime forfaitaire, dont peuvent bénéficier tous les souscripteurs. De cette manière le système est avantageux pour l’ensemble des épargnants en particulier pour les classes modestes (pas ou peu imposées).

Quelles sont les caractéristiques du plan Riester ?

La retraite « Riester » en Allemagne prend la forme d’une rente qui peut être d’ailleurs versée dès 60 ans, indépendamment de la liquidation de la retraite du régime général.

Partager cet article
Ne ratez rien
des actus Eres
Inscrivez-vous à la newsletter
Et si on en parlait ?

Bénéficiez du conseil de l’un de nos 6 000 experts répartis dans toute la France