Le PERP Eres 163x affiche 2,75% de revalorisation des rentes en 2017

PERF, l’association souscriptrice du contrat « Le PERP Eres 163x », ERES, distributeur du contrat et 163x, son promoteur, annoncent des rendements particulièrement compétitifs sur le fonds en euros, tout en dotant de manière significative la provision pour participation aux bénéfices.

Prélèvement à la source Episode 5 : La guerre des Madelin

Contrairement aux autres contrats épargne retraite individuels, les contrats Madelin sont soumis à une obligation de versement annuel.
Les épargnants sont donc obligés de verser alors que l’avantage fiscal est potentiellement nul en 2018. Par ailleurs, l’absence de versement peut conduire à l’apparition d’un revenu exceptionnel et donc d’une charge fiscale.

Prélèvement à la source Episode 4 : La menace 467

Nous avons quitté nos épargnants –qui après tout n’avaient pas demandé le prélèvement à la source- bien déterminés à reporter en 2019 leurs versements 2018.
C’était sans compter sur la capacité du gouvernement, insensible aux demandes des associations professionnelles d’intermédiaires et aux associations d’épargnants, à contrecarrer leur ruse : le PLFR 2017 crée un environnement incitant les épargnants à maintenir leur effort d’épargne en 2018 malgré tout.

Prélèvement à la source Episode 1 : Le retour du prélèvement à la source

Le 28 décembre 2017, la LOI n° 2017-1775 de finances rectificative pour 2017 a été publiée au Journal Officiel. Cette loi vient préciser et confirmer la mise en place du prélèvement à la source à compter de l’année 2019 initialement prévue en 2018. Ce premier épisode, sur une série de 5, vise à en rappeler les grands principes.

Sortie en capital à 20% pour les Madelin et les Plans d’Epargne Retraite d’Entreprise : Une bonne nouvelle pour les épargnants ?

Le 12 octobre 2017, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture un amendement permettant aux assureurs de proposer une sortie en capital à 20% au moment de la retraite pour les contrats Madelin et les Plans d’Epargne Retraite d’Entreprise (PERE). En attendant, la fin de la navette parlementaire et donc l’éventuelle adoption définitive de cet amendement, il convient de s’interroger sur l’intérêt pour les épargnants d’une telle mesure.

Le PERP enfin identifié par les Français ?

Le Sondage Odoxa pour Le Parisien Aujourd’hui en France et la Caisse d’épargne est riche d’enseignements. On y retrouve une nouvelle fois l’Assurance Vie support privilégié pour préparer sa retraite (53% des sondés) mais plus étonnant le PERP arrive pour la première fois en deuxième position (32%) devant l’investissement immobilier ou le PEA.

La rente est morte vive la rente : Annuités garanties et quasi-capital

« Les Français n’aiment pas la rente » : banquiers, assureurs ont pendant longtemps repris cette rengaine pour expliquer leur incapacité à commercialiser et conseiller des contrats retraite. Depuis quelques années, ces intervenants sur le marché sont heureusement de plus en plus nombreux à avoir été un peu plus loin que ce simple constat. La rente c’est en effet un revenu garanti à vie et qui n’aimerait pas bénéficier d’une telle garantie.

L’allocation réglementaire du PERP : protection de l’adhérent ou mauvais conseil ?

L’article R 144-26 du Code des assurances, impose par défaut aux adhérents d’un PERP une grille de désensibilisation de leur allocation d’actifs. Nous sommes encore une fois en présence d’une réglementation infantilisante mais qui constitue sans doute une réponse du législateur au manque édifiant de culture financière des Français comme H. Righenzi de Villers l’évoquait dans son post « 100€ + 2€ = ? (Trois ans plus tard) ».

Rente dégressive : bonne ou mauvaise idée pour mon PERP ?

Les contraintes règlementaires imposées aux assureurs sur le calcul des rentes sont de plus en plus fortes. Ces contraintes même si elles permettent de sécuriser l’adhérent comme je l’évoquais dans mon post « Sécurisation des avoirs » (cf. post du 11/12/2013), conduisent à des taux de transformation en rente peu attractifs.Une solution pour bénéficier d’un meilleur revenu à son départ en retraite consiste à opter pour une rente « dégressive ». Que doit-on penser d’une telle option ?

En attendant ma retraite…

Vladimir et Estragon attendent Godot sans savoir qui il est mais espérant qu’il leur apportera une réponse à toutes leurs attentes. A leur image, les Français restent dans l’attente face à la problématique de la retraite.