Avec le monétaire ou l’obligataire, l’ISR ne risque t-il pas de perdre en crédibilité ?

Les.statistiques sur les encours ISR gérés en France par des sociétés de gestion de portefeuille (« SGP ») sont en trompe l’œil. Alors que les encours des fonds ISR traditionnels sont en baisse, les statistiques font état d’un marché en forte croissance. Normal, car l’essentiel de la croissance est tiré de fonds monétaires transformés en fonds monétaires ISR. Ce phénomène reste largement français, que faut-il en penser ?