Point sur les primes collectives distribuées par les entreprises en France en 2011.

Selon la dernière enquête de la DARES, le montant total des sommes versées en 2011 au titre de l’épargne salariale à près de 7,1 millions de salariés s’élève à 15,5 milliards d’euros, soit une baisse de 4,2% par rapport à l’année précédente. La baisse des sommes versées peut s’expliquer par la conjoncture économique, comme le note la DARES, mais aussi par l’augmentation, durant l’année étudiée, du forfait social (passé de 4% à 6%), ce que la DARES ne mentionne pas dans son analyse (cf. « Statistiques épargne salariale : 4 erreurs d’analyse de la DARES! »).

En se référant à notre Baromètre du partage du profit, sans surprise, les montants distribués sont plus élevés dans les entreprises du SBF120 que dans les entreprises françaises dans leur ensemble à l’exception de la prime dividende (appelée encore prime de partage des profits). Cette dernière est de 35% plus élevée dans  les entreprises de 10 salariés ou plus que dans les 120 plus grandes sociétés françaises cotées (cf. tableau ci-dessous).

En 2011, dans les entreprises de 10 salariés ou plus, le complément de rémunération dégagé par l’ensemble des dispositifs s’établit en moyenne à 2 530€ par salarié contre 4 512€ dans les entreprises du SBF120.