Dans un communiqué publié le 9 juin dernier, le centre de recherche Novethic a annoncé que son analyse du marché français de l’investissement responsable serait désormais beaucoup plus sélective et se concentrerait sur l’ISR de conviction.

Ce segment rassemble en effet des fonds ISR et thématiques dont la gestion financière, intégrant des dimensions Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG), impacte directement la composition des portefeuilles.

Au 1er trimestre 2017, Novethic a recensé 122 fonds (sur 400 fonds ISR distribués en France) qu’il qualifie d’ISR de conviction « car leurs pratiques d’investissement responsable sont celles qui ont le plus d’impact sur la sélection des titres en portefeuille, ce qui les différencient souvent des grands indices de référence ». Les encours de ces fonds s’établissent à 24,6 milliards d’euros, au 1er trimestre 2017, et représentent près de 20% du marché des fonds ISR en France.

Cette nouvelle méthodologie, adoptée par Novethic va dans le bon sens afin d’améliorer la lisibilité de l’ISR, dont le niveau de transparence, d’accessibilité et de fiabilité de l’information n’est pas encore suffisant comme l’ont montré les analyses d’Eres et de l’AMF.

Lire aussi :

L’AMF confirme le manque de lisibilité de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) pour les investisseurs