Selon le dernier rapport de Natixis Global AM sur l’indice mondial des retraites, les retraités français sont moins heureux que leurs homologues en Suisse ou en Norvège mais le sont plus que ceux qui vivent au Royaume-Uni ou encore aux Etats-Unis.

Pour la deuxième année consécutive, la Suisse et le Norvège se classent en tête du classement des pays qui offrent le meilleur niveau de vie et de sécurité financière aux retraités (Global retirement index). Ce classement, réalisé par Natixis Global AM, permet de comparer les modèles de 150 pays en fonction des réponses apportées (le système de santé, le bien-être matériel à la retraite, la qualité de vie et le financement des retraites) aux besoins des retraités.

Parmi les 10 premiers pays où il fait bon vivre une fois le monde du travail derrière nous, 8 sont situés en Europe (1er Suisse, 2e Norvège, 3e Autriche, 4e Suède, 5e Australie, 6e Danemark, 7e Allemagne, 8e Finlande, 9e Nouvelle-Zélande, 10e Luxembourg).

Quant aux retraités en France, ils sont moins heureux que leurs homologues dans les pays cités plus haut car notre pays arrive 15e dans le classement mondial. Mais ils sont plus heureux que les retraités au Royaume-Uni (18e) et les Etats-Unis (19e).

L’étude note que les pays du haut du classement sont confrontés à des difficultés budgétaires et au vieillissement de la population. Le nombre de retraités croit rapidement et l’espérance de vie est de plus en plus longue. En parallèle, la population active qui finance les programmes sociaux sur lesquels reposent les retraites (système de retraite par répartition) diminue. Rappel : En France, selon les derniers chiffres publiés par l’INSEE, le ratio d’actifs cotisants / retraités est descendu à 1,33 (cf. 25% en 2012, 28% en 2015, 50% demain ?)

Et « puisque les niveaux d’imposition sont déjà élevés dans un grand nombre de ces pays, et que les Etats sont fortement endettés, la viabilité à long-terme de ces systèmes de retraite est à risque », conclut l’étude.

Lire aussi :

Sauvez le soldat AGIRC-ARRCO : L’arbre qui cache la forêt