90% des décideurs et 77% des salariés considèrent comme naturel qu’un salarié puisse placer ses économies dans des dispositifs d’épargne proposés par son entreprise. C’est ce qui ressort du dernier baromètre de BNP Paribas Epargne et Retraite Entreprises*.

Les dirigeants sont, par contre, moins en phase avec leurs salariés sur les questions concernant la retraite. Ainsi, selon le baromètre, 40% des salariés déclarent être préoccupés par le financement de leur retraite, alors que seuls 13% les chefs d’entreprises ont identifié cette préoccupation auprès de leurs salariés.

Rappelons que la retraite supplémentaire (PERCO, article 83) se classe en tête des avantages pour lesquels les salariés français seraient prêts à cotiser (avant même un supplément en optique et dentaire !) (cf. post du 21/01/13). Et il est fort possible qu’à l’avenir les salariés français suivent l’exemple des Canadiens qui choisissent aujourd’hui leur employeur notamment en fonction des régimes de retraite proposés (cf. post du 19/12/12).

L’équipe Eres est à votre disposition pour vous accompagner, en tant qu’entreprise, dans votre réflexion et dans la gestion de votre épargne salariale et retraite. Contactez-nous !

* Etude menée du 14 au 28 novembre 2014 auprès de 801 dirigeants et salariés d’entreprises privées de plus de 50 salariés.