L’anticipation de la retraite reste la première finalité de l’investissement (49%) des Français patrimoniaux* devant la constitution d’une épargne de précaution (33%) et devant la volonté d’assurer l’avenir de ses enfants (31%). C’est ce qui ressort de l’édition 2015 de l’Observatoire UFF/Ifop de la clientèle patrimoine.

L’étude met aussi en évidence que 74% des Français patrimoniaux qui sont encore en activité ont déjà pris des dispositions concernant leur retraite. L’assurance-vie reste la solution la plus plébiscitée pour ceux qui la préparent (43%). Mais vu la baisse des taux des fonds en euros, les produits d’épargne retraite individuelle (PERP, Madelin) et collective (article 83) tout comme l’épargne salariale (PEE, PERCO) devront gagner du terrain. Aujourd’hui les solutions dédiées à la retraite sont plébiscités par 22% des patrimoniaux et les produits d’épargne salariale par plus de 23%.

*ayant un niveau de patrimoine financier hors immobilier de 30 000€ et ayant l’intention de faire un placement financier dans les 2 ans ou possédant un bien immobilier locatif.

Lire aussi :

L’épargne retraite des Français s’élève à 734 milliards d’euros en 2014, en hausse de 5% par rapport à 2013