Menée pour la première fois cette année dans 15 pays à travers le monde, la 11ème édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés révèle que la rémunération est la première préoccupation professionnelle des salariés, devant le maintien de leur emploi ou le temps passé au travail.

En effet, pour 42% des salariés à travers le monde la principale préoccupation se fixe sur le niveau de leur salaire et dans une moindre mesure sur le maintien de leur emploi (32%) ou encore sur le temps passé au travail (26%). Après les Chinois (62%), les Polonais (52%) et les Américains (48%), les Français sont ceux qui sont les plus préoccupés par leur rémunération (47%).

baromètre Edenred-Ipsos

Est-ce la raison de leur démotivation au travail ?

L’étude révèle que les salariés français sont en effet les plus démotivés dans le monde. 34% des Français ont vu leur motivation au travail baisser en 2016, contre 23% en moyenne dans le monde.

Pour motiver les salariés, les entreprises doivent bâtir une stratégie RH et C&B performante (intérêt du travail, équilibre, respect, ambiance, charge de travail, reconnaissance en valorisant la performance, package de rémunération) afin d’assurer un haut niveau de satisfaction et de maintenir la motivation des salariés.

Méthodologie :
L’étude a été menée  en  janvier  2016  auprès  d’un  échantillon  de  14  400  salariés  en  Allemagne,  Belgique,  Espagne,  France,  Italie,  Pologne,  Royaume-Uni,  Turquie  et,  pour  la  première  fois  cette  année  au  Brésil, Chili, Chine, Etats-Unis, Inde, Japon et Mexique.

Lire aussi :

L’actionnariat salarié comme outil de fidélisation des talents et de développement d’une culture d’entreprise forte