Selon l’Observatoire des Retraites Européennes publié par Eres, le taux de remplacement atteindra à terme 40% dans tous les pays européens.

Les régimes de retraite publics par répartition sont soumis à une pression démographique et financière croissante et vont converger vers un taux de remplacement qui ne dépassera pas 40% des salaires en moyenne.

L’évolution est la même dans tous les pays mais le stade d’avancement n’est pas le même. Ainsi si certains pays comme la Grande-Bretagne ou les Etats-Unis ont déjà atteint ce taux et n’anticipent plus de baisse, d’autres comme la France partent d’un taux beaucoup plus élevé mais anticipent une baisse forte dans les années à venir.

Lire aussi :

Surpriiiiise : un taux de remplacement de 35% si vous êtes né en 1970 et partez à la retraite en 2035.