La dernière édition de l’étude sur l’actionnariat salarié coté, réalisée par Eres, révèle que les salariés participent plus aux opérations d’actionnariat salarié avec des montants de plus en plus élevés.

Selon l’étude, en 2015, en moyenne 44% des salariés éligibles ont souscrit à au moins une opération d’actionnariat salarié proposée par leur entreprise, contre 37,5% en 2014 et 41% en 2013.

Ils participent plus mais aussi avec des montants de plus en plus élevés. Ainsi, le montant moyen par salarié ayant souscrit à une opération d’actionnariat salarié s’est élevé à 6 060€ en 2015 contre 5 350€ en 2014 et 4 760€ en 2013.

etude-as-eres

Méthodologie de l’étude

Elle est basée sur des données publiques (documents de référence, communiqués de presse) et des informations issues de la FEAS (Fédération Européenne de l’Actionnariat Salarié).

L’analyse ne porte que sur les opérations d’actionnariat salarié « collectives » (proposées à l’ensemble des salariés, au moins en France) et non pas aux opérations ciblées.

L’historique est mis à jour en fonction de l’évolution de l’indice SBF120.

Lire aussi :

Pour 100€ investis, entre 2006 et 2010, en titres de leur entreprise, les salariés du SBF120 ont réalisé un gain moyen de 78% (sans abondement)

Eres mesure pour la 1ère fois la performance des opérations d’actionnariat salarié dans le SBF120 depuis 2006

Etude actionnariat salarié Eres : Médaille d’or pour la France en actionnariat salarié « démocratique »

Baisse de la part des salariés actionnaires en France