Fin des résultats de l’édition 2016 de notre « Baromètre du partage du profit » des entreprises du SBF120.

Principe du CET :

L’objectif du CET est de permettre au salarié d’accumuler des droits correspondant à des congés non pris. Mis en place par convention ou accord collectif, le CET est alimenté par des jours de congés ou des sommes diverses. Le salarié peut utiliser le dispositif soit pour percevoir une rémunération pendant des périodes d’inactivité, soit pour bénéficier d’une rémunération immédiate ou différée.

Selon les résultats de l’étude :

  • Le taux d’équipement en CET est de 48% dans le SBF120.

eres

  • La majorité des entreprises (63%) offrent la possibilité d’alimenter le CET en temps uniquement, 34% en temps et en argent et 3% seulement en argent.
  • 87% des entreprises proposent la monétisation (ou la passerelle vers l’épargne retraite) du CET vers le PERCO.
  • 13% des entreprises de l’échantillon proposent la monétisation à la fois vers le PERCO et l’article 83.

Echantillon :Des informations sur le CET sont disponibles pour 61 entreprises du SBF120, soit 51% de l’échantillon.

Lire aussi :

Eres, Baromètre du partage du profit 2016 : Les entreprises du SBF120 ont versé 5,1 milliards d’euros de primes collectives à leurs salariés en 2015

Primes collectives, combien versent les grandes entreprises en France ?

Plus d’un tiers des accords de participation dans le SBF120 contiennent une formule dérogatoire