Suite des résultats de notre « Baromètre du partage du profit » des entreprises du SBF120. Point aujourd’hui sur la répartition du partage du profit dans ces entreprises.

Selon la dernière édition du « Baromètre du partage du profit » Eres, en 2014, les primes de partage du profit ont été 5 fois moins élevées que les dividendes versés aux actionnaires : 4 286€ au titre du partage du profit et 21 622€ de dividendes.

Ce chiffre moyen cache des disparités importantes :

  • 70% des entreprises versent plus de dividendes que de primes de partage du profit
  • 16% versent 10 fois plus de dividendes que de primes de partage du profit
  • 11% versent des primes de partage du profit alors qu’elles ne versent pas de dividendes

Méthodologie :
Le dividende moyen correspond au dividende proratisé des effectifs France. Ainsi, pour une entreprise qui verse 100M€ de dividendes au total et dont 25% des effectifs sont en France, le « dividende France » retenu dans notre étude est égal à 25M€ (100*25%). Ce dividende France est ensuite divisé par le nombre de bénéficiaires pour obtenir le dividende moyen.

Lire aussi :

Analyse de l’évolution des primes collectives dans les entreprises du SBF120

Analyse sur la participation dérogatoire dans les entreprises du SBF120

l’article 83 est le dispositif de retraite le plus répandu dans le SBF120