Nous poursuivons la publication des résultats de l’édition 2014 de notre « Baromètre du partage du profit ».

Après nous être intéressés à l’évolution des montants moyens distribués en termes de primes collectives en 2013 dans les entreprises du SBF120, à la répartition du partage du profit dans ces entreprises  (cf. post du 14/10/14) ainsi qu’à la participation dérogatoire (cf. post du 16/10/14), aujourd’hui nous vous proposons une analyse de l’abondement PEE/PERCO.

Caractéristiques de l’abondement

Rappelons que l’abondement est une aide financière versée par l’employeur en complément des versements des salariés dans le cadre d’un Plan d’Epargne d’Entreprise (PEE) et/ou d’un Plan d’Epargne Retraite Collectif (PERCO). Son objectif est d’encourager l’épargne au sein d’une entreprise dans un cadre fiscal favorable.
IMPORTANT : Il est exonéré de charges sociales, c’est une charge déductible pour l’entreprise et il n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. En revanche il est soumis à la  CSG/CRDS pour les bénéficiaires et au forfait social (20% au 01/08/12)  pour  l’employeur (cf. post du 19/08/13).

Abondement PEE/PERCO dans les entreprises du SBF120

Un peu plus de 10 ans après son lancement en 2003, le PERCO est donc devenu un outil-retraite incontournable dans le paysage, en particulier dans les très grandes entreprises cotées. Ainsi en 2013, au sein du SBF 120*:

  • 71%  des entreprises sont couvertes par un PERCO (contre 65% en 2012 et 50% en 2011) ;
  • 90% des entreprises du CAC40 mais seulement 61% des entreprises du NEXT80.

L’abondement est un outil important lors de la mise en place des PEE et PERCO qui incitera les salariés à l’utiliser :

  • 35% des entreprises du SBF120** ayant mis en place un PERCO proposent de l’abondement en 2013 (contre 21% en 2012) ;

  • 42% des entreprises du SBF120** ayant mis en place un PEE proposent de l’abondement en 2013 (chiffre stable par rapport à 2012).

En 2013, le montant moyen de l’abondement dans les entreprises du SBF120 est de 1 070 euros.

Exemples de règles d’abondement PERCO dans les entreprises du SBF120:

  • Abondement par tranches de versement : L’entreprise abonde les 1000 premiers euros de versements à un taux de 100%, les 1000 euros de versements suivants à un taux de 70% et les 1000 euros de versements suivants à un taux de 30%. Au total, le salarié qui verse 1000 euros recevra un abondement de 1000 euros brut pour son versement en première tranche, un abondement de 700 euros brut pour la 2ème tranche et un abondement de 300 euros brut pour la 3ème tranche : Soit un abondement brut de 2000 euros dans le cas d’un versement volontaire de 3000 euros.
  • Abondement par catégorie de versements : L’entreprise abonde les primes de participation et d’intéressement versées dans le PERCO à 100%.
  • Abondement par tranche d’ancienneté : L’entreprise abonde les versements volontaires dans le PERCO entre 50% et 150% en fonction de l’ancienneté des bénéficiaires. Plus l’ancienneté est élevée, plus le taux d’abondement augmente.

* Notre échantillon comprend toutes les entreprises du SBF120 y compris les holdings financières et les foncières.

** Ces chiffres sont probablement sous-estimés dans la mesure où l’information sur la présence ou non d’un abondement n’est pas disponible dans un nombre important d’entreprises.

Lire aussi :

Eres « Baromètre du partage du profit » 2014 : le PERCO reste le dispositif de retraite collectif le plus répandu dans le SBF120

Est-il possible de changer les règles d’abondement PEE/PERCO?