Point sur les primes collectives distribuées par les entreprises en France en 2014.

Selon la dernière enquête de la Dares, dont nous avons déjà parlé, le montant total des sommes versées en 2014 au titre de l’épargne salariale à près de 8,7 millions de salariés bénéficiaires s’élève à plus de 15,8 milliards d’euros.

En raison du ralentissement économique mais aussi et surtout en raison de la hausse du forfait social (passé de 8 à 20% au 1er août 2012), les primes de participation ont baissé de près de 3% et se sont élevées à 5,9 milliards d’euros en 2014. Les primes d’intéressement, quant à elles, ont augmenté de 3% pour s’établir à 7,4 milliards d’euros en 2014, probablement du fait de l’augmentation du nombre d’entreprises équipées. Pour la 3e année consécutive, elles ont dépassé celles versées au titre de la participation. L’abondement PEE est resté stable (1,4 milliard d’euros en 2013 et 2014) mais celui sur le PERCO a connu une hausse de 8% pour s’établir à 454 M€ en 2014.

Baromètre du partage du profit

En se référant à notre Baromètre du partage du profit, sans surprise, les montants distribués sont plus élevés dans les grandes entreprises cotées que dans les entreprises françaises dans leur ensemble (cf. tableau ci-dessous).

En 2014, le complément de rémunération dégagé par l’ensemble des dispositifs est plus élevé de 70% dans les entreprises du SBF120 (4 286€ en moyenne) que dans les entreprises de 10 salariés ou plus (2 546€).

primes-collectives

Lire aussi :

Eres « Baromètre du partage du profit » 2015 : Analyse de la répartition du partage du profit dans le SBF120