Selon le dernier Eurobaromètre de la Commission Européenne, 33% des Européens et 25% des Français, aimeraient continuer à travailler après l’âge légal de la retraite.

Sur ce sujet, la fracture entre pays du sud et pays du nord de l’Europe est évidente. Au Danemark, au Royaume-Uni, en Suède plus de 40% des futurs retraités sont prêts à continuer à travailler  alors qu’en Italie, en Espagne, en France, en Grèce ou au Portugal, ils sont moins de 30% à le souhaiter.

Question : aimeriez-vous continuer à travailler après avoir atteint l’âge légal de la retraite ?

Réponses : en bleu les réponses positives, en rouge les réponses négatives, en gris les NSP

Plus généralement, plus de 60 % des Européens pensent que l’on devrait être autorisé à travailler après l’âge de la retraite et étonnamment, les personnes approchant l’âge de la retraite sont plus nombreuses à aller dans ce sens que leurs cadets. Ils préfèreraient très clairement combiner travail à temps partiel et retraite partielle.

Sur le même thème, consultez le post sur les Français et la réforme des retraites ou celui sur le livre blanc de la Commission Européenne.