Près d’un élève français sur cinq (19,4% contre 15,3% en moyenne dans l’OCDE) n’atteint pas le niveau de compétence de base en culture financière. La saga continue.

Le 9 juillet dernier, l’OCDE a publié une nouvelle enquête sur le niveau de culture financière des élèves de 15 ans. Ainsi, l’enquête révèle que les résultats des élèves français sont inférieurs à la moyenne des 13 pays et économies de l’OCDE ayant participé à l’évaluation. Environ un élève français sur cinq (19,4 %, contre 15,3 % en moyenne dans l’OCDE) n’atteint pas le niveau de compétence de base en culture financière. Et seuls 28 % atteignent les niveaux de compétence les plus élevés, contre une moyenne de l’OCDE de 32 %.

Shanghai (Chine) arrive en tête du classement sur le test de culture financière, suivi de la Communauté flamande de Belgique et l’Estonie. La France, quant à elle, arrive en 10ème position, à égalité avec la Russie.

Plusieurs études ont déjà démontré l’inculture financière des Français. La toute dernière date de février 2014 et met en évidence que seules 58% des Français savent répondre juste à la question «Imaginons que vous avez 100 euros (sans frais) sur un compte épargne rémunéré à 2% par an. Si vous ne faites aucun versement ni retrait d’argent, combien auriez-vous au bout d’un an, une fois les intérêts versés ? » (cf. 100€ + 2€ = ? (Trois ans plus tard).

Au final, on peut légitiment s’interroger sur l’efficacité de notre système éducatif dans ce domaine pourtant si important pour comprendre le monde qui nous entoure !

Lire aussi :

Salaires des patrons et manuels scolaires

Le dialogue social dans les manuels scolaires

L’épargne dans les manuels scolaires

Manuels scolaires et mondialisation

Impôts, dépenses publiques et manuels scolaires

Manuels scolaires : Où est le client, où est le commerce extérieur ?