Suite des résultats de l’édition 2017 de notre étude Argus des FCPE©.

Le marché de l’épargne salariale est différent de celui de la gestion d’actifs classique en OPC : beaucoup plus exposé en actions grâce à l’actionnariat salarié mais avec une part du monétaire très importante (hors actionnariat).

  • Fin 2016, l’épargne salariale atteint près de 123 milliards d’euros d’encours (+7,5% par an depuis 2011).
  • Depuis 2008, la croissance des encours est due principalement aux FCPE multi-entreprises (+10% de croissance annuelle depuis 2008) et aux fonds d’actionnariat (+9,5%). Les fonds dédiés affichent un taux de croissance annuelle de +4,5% depuis 2008.
  • Le marché de l’épargne salariale est beaucoup plus concentré que celui de la gestion d’actifs en général : Les 5 premiers établissements gèrent 86,5% des encours FCPE alors qu’ils ne gèrent que 50% des encours en FCP/SICAV généraux.
  • Les placements en actions représentent 50% de l’épargne salariale (y compris les fonds d’actionnariat) contre 25% dans les encours des OPC.

Mais l’épargne salariale (hors fonds d’actionnariat) est encore trop investie en fonds monétaires.

  • Près d’un tiers des encours d’épargne salariale (hors actionnariat) restent investis en fonds monétaires, même si le poids du monétaire baisse régulièrement depuis 2014 : 34,6% en 2014, 32,8% en 2015 et 31% en 2016.
  • Dans le contexte actuel de taux bas, les FCPE monétaires font perdre de la valeur à leurs porteurs de parts. En 2016, leur performance est nulle ou négative pour 93% des fonds. Cette performance moyenne des FCPE monétaires continue à se dégrader, et est tombée à -0.14% en 2016, contre -0.01% en 2015.

eres

Méthodologie :

L’Argus des FCPE© est une base de données exclusive, créée par Eres en 2006 pour analyser les fonds d’épargne salariale en France.

L’objet de l’Argus des FCPE© est de donner une vision d’ensemble du marché de l’épargne salariale, de mieux comprendre les caractéristiques et les frais des FCPE et de mesurer leur performance et leur maîtrise de risque pour les comparer efficacement dans l’intérêt des salariés qui en bénéficient.

L’étude analyse plus de 600 FCPE multi-entreprises, totalisant 82% des encours du marché, gérés par 26 sociétés de gestion. Elle se concentre sur les FCPE dont les informations sont publiées sur les sites internet ou communiquées à Eres lors des appels d’offres réalisés pour le compte de ses clients.

Lire aussi :

Revoir le Webinaire Eres : Comment mieux gérer vos dispositifs d’épargne salariale

Argus des FCPE Eres :