C’est ce qui ressort de la dernière édition l’étude Eres sur l’actionnariat salarié coté.

Le montant total des opérations d’actionnariat salarié (augmentation de capital réservée aux salariés ou cession d’actions existantes aux salariés), réalisées par le SBF120, s’est élevé à 2,34 milliards d’euros en 2016.

eres

Rappelons qu’en 2016 (cf. Record historique du nombre d’opérations d’actionnariat salarié dans le SBF120 en 2016):

  • 29 entreprises du SBF120 (soit 24%) ont réalisé au moins une augmentation de capital réservée à leurs salariés ou une cession d’actions existantes aux salariés. Ceci représente une hausse (en nombre d’entreprises) de +16% par rapport à 2015.
  • Les entreprises du NEXT80 ont été plus nombreuses à avoir réalisé des opérations : 18% des entreprises de l’indice en 2016 contre 14% en 2015. Dans le CAC40, ce chiffre est lui aussi en hausse (38% des entreprises de l’indice ont réalisé une opération en 2016 contre 35% en 2015).
  • Le record historique sur les 10 dernières années est atteint avec un total de 32 opérations d’augmentation de capital réservées aux salariés ou de cession d’actions réalisées dans le SBF120 en 2016 contre 23 en 2006.

L’analyse portant sur l’actionnariat salarié coté en France par rapport à l’Europe, l’étude complète des opérations collectives dans le SBF120 ainsi que les tendances de l’année, seront présentées en juin 2017.

Lire aussi :

L’actionnariat salarié, outil essentiel pour attirer, motiver et fidéliser les talents de la génération Y