Etudes et enquêtes

Eres publie plusieurs études par an sur l’actionnariat salarié dans les grandes entreprises cotées en France et en Europe, l’actionnariat salarié dans les PME françaises non cotées,  les fonds d’épargne salariale (Argus des Fonds Communs de Placement d’Entreprise), les primes collectives (Participation, Intéressement, Abondement PEE, Abondement PERCO) versées par les entreprises en France (Baromètre du Partage du Profit) et les systèmes de retraite des pays de l’Union Européenne et des grands pays industrialisés (Observatoire des Retraites Européennes).

L’épargne salariale s’ouvre aux critères RSE

Pour réussir leurs stratégies de responsabilité sociale d’entreprise (RSE), les sociétés misent de plus en plus sur la mobilisation et l’engagement de tous leurs salariés via l’intégration de critères RSE dans les accords d’intéressement.

1 288 euros par mois : c’est la pension de retraite moyenne brute en France issue des régimes obligatoires

Ce chiffre, publié en avril dernier par la DREES* dans son étude sur les retraités et les retraites en 2012, est plus élevé que dans les autres pays d’Europe, mais la structure des revenus des retraités est atypique en France avec une part des régimes obligatoires publics très élevée et une part de revenus issue du travail très faible. Alors que dans les autres pays soit les revenus du travail, soit les revenus du capital complètent la pension des régimes obligatoires.

Vieillissement de la population active : La retraite d’entreprise, un argument à part entière pour attirer de nouveaux talents ?

Selon le rapport d’Economist Intelligence Unit intitulée « Is 75 the new 65 ? »* parrainé par Towers Watson, le vieillissement de la population active est une réalité acceptée par toutes les grandes entreprises en Europe (même si la prise de conscience en France est plus faible) et pour y faire face elles anticipent une redéfinition de leur offre en avantages sociaux.

Observatoire des Retraites Européennes Eres : Baisse des contributions patronales de retraite aux Pays-Bas, une première depuis des années !

Selon les dernières statistiques de la banque centrale des Pays-Bas (DNB), la situation des fonds de pension néerlandais, étant en difficulté ces derniers temps (cf. post du 24/02/2014), s’améliore nettement grâce à la hausse des marchés financiers permettant ainsi de réduire les contributions des employeurs destinées au financement des régimes de retraite supplémentaire.

Les Français épargnent sans doute trop mais sans prendre assez de risque

Championne de l’épargne en Europe, la France est aussi l’une des plus mauvaises en matière d’éducation financière. Pourtant disposer d’un bon niveau d’éducation financière permet de diversifier son patrimoine tout en réduisant le risque et optimisant ainsi ses placements. Très attachés aux produits de placement « sans risque », les Français ne devront-ils pas changer leur comportement d’épargne prudent ?

Actionnariat salarié : Le FCPE bien apprécié par les salariés à l’international

Selon une enquête réalisée récemment par Amundi Asset Management (1), lorsque les salariés à l’international ont le choix, la majorité d’entre eux préfèrent capitaliser leurs dividendes et augmenter ainsi la valeur de leurs avoirs détenus en plus-values plutôt que de les percevoir en revenus. Ainsi, et partout où il est proposé, ils préfèrent utiliser le FCPE (Fonds commun de placement d’entreprise) pour la gestion de leurs avoirs d’actionnariat salarié, via la part « de capitalisation ».