Etudes et enquêtes

Eres publie plusieurs études par an sur l’actionnariat salarié dans les grandes entreprises cotées en France et en Europe, l’actionnariat salarié dans les PME françaises non cotées,  les fonds d’épargne salariale (Argus des Fonds Communs de Placement d’Entreprise), les primes collectives (Participation, Intéressement, Abondement PEE, Abondement PERCO) versées par les entreprises en France (Baromètre du Partage du Profit) et les systèmes de retraite des pays de l’Union Européenne et des grands pays industrialisés (Observatoire des Retraites Européennes).

Les Français (éternels) insatisfaits du partage de la valeur ?

L’Observatoire du Travail sur « l’entreprise idéale » de BVA, mené en janvier et février 2012 sur des échantillons représentatifs de 9 000 salariés classe les attentes et la satisfaction des salariés de 16 pays quant au partage équitable des profits entre salariés, dirigeants et actionnaires.

Avec le monétaire ou l’obligataire, l’ISR ne risque t-il pas de perdre en crédibilité ?

Les.statistiques sur les encours ISR gérés en France par des sociétés de gestion de portefeuille (« SGP ») sont en trompe l’œil. Alors que les encours des fonds ISR traditionnels sont en baisse, les statistiques font état d’un marché en forte croissance. Normal, car l’essentiel de la croissance est tiré de fonds monétaires transformés en fonds monétaires ISR. Ce phénomène reste largement français, que faut-il en penser ?

1216 euros par mois : c’est la pension de retraite moyenne en France issue des régimes obligatoires

La DREES vient de publier son étude sur les retraités et les retraites en 2010 et ce chiffre est plus élevé que dans les autres pays d’Europe, mais la structure des revenus des retraités est atypique en France avec une part des régimes obligatoires publics très élevée et une part de revenus issue du travail très faible. Alors que dans les autres pays soit les revenus du travail soit les revenus du capital complètent la pension des régimes obligatoires.

Les grandes entreprises favorisent plus leurs actionnaires. Vrai ou faux ?

L’INSEE a publié en 2009, à la demande du Président de la République, un rapport très complet et objectif sur le partage de la valeur ajoutée et des profits. Les résultats datent un peu mais les analyses très fouillées permettent de tester quelques idées reçues. La première qui est l’objet de ce post est que les grandes entreprises favorisent plus les actionnaires que les PME.

Retraites en Europe : un contexte comparable, mais de grandes disparités entre les pays

La Commission Européenne a publié hier son livre blanc sur les retraites dont les conclusions sont proches de celles de l’Observatoire des Retraites Européennes de DEBORY ERES. Voici notre réaction à ce rapport notamment sur la diversité entre les pays de l’Union en termes d’avancement des réformes, de travail des seniors et de cumul emploi retraite.

La fin de l’âge d’or des retraités

Selon l’Observatoire des Retraites Européennes publié pour la deuxième année par DEBORY ERES, la baisse du taux de remplacement assuré par les régimes obligatoires et le faible niveau des retraites par capitalisation rendra le travail des séniors nécessaire pour la maintien du niveau de vie.

Baromètre de l’actionnariat salarié : pas représentatif mais pertinent ?

J’ai lu tardivement cette semaine un article des Echos du mois d’août sur l’édition 2011 du baromètre AON-HEWITT de l’actionnariat salarié. L’échantillon «51 entreprises pour la plupart de grande taille» semble peu clair. Cette étude converge cependant avec la nôtre sur des conclusions communes : le caractère régulier des opérations et la pédagogie financière sont des facteurs-clés de succès des opérations d’actionnariat.

Statistiques épargne salariale : enfin les TPE ?

Toujours d’après le rapport de la DARES « PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2009 » les mécanismes – qui restent très développés dans les moyennes et grandes entreprises – font mieux que résister dans les TPE.