Poursuite de mon immersion dans les manuels scolaires de Sciences Economiques et Sociales de 2de de deux de mes enfants. Les dirigeants gagnent-ils tous 300 fois le SMIC ?

J’ai déjà eu l’occasion de mentionner les tableaux des deux manuels que j’ai lus avec attention, qui, dans un raccourci démagogique saisissant, affichaient un parallèle entre le salaires de 3 ou 4 patrons du CAC40 et son équivalent en « années SMIC ». Une telle mise en relation, si facile, laisse penser que les patrons sont tous payés à ce niveau, puisqu’à aucun autre endroit de ces manuels on ne parle de la vraie rémunération des patrons.  On aimerait que ces cas « limites » soient présentés comme tels par souci d’honnêteté intellectuelle. Mais au fait, combien gagne un patron en France ? Une enquête Insee et une étude ATH publiées fin 2010 nous annonce 61.300 euros annuels nets perçus en moyenne par les chefs d’entreprise de moins de 250 salariés (chiffres 2008) et 455.000 euros pour les équipes dirigeantes des sociétés cotées en Eurolist A, B et C,  avec un bond pour les patrons du CAC40 (chiffres 2009). Et encore dans les PME, y-a-t-il un grand écart entre le patron de la restauration (26 100 euros) et les activités scientifiques et techniques (86 500 euros). Un vœu : que l’on arrête d’amalgamer le patronat français aux dirigeants des plus grandes entreprises cotées, et que l’on parle de risque/reward pour générer des vocations d’entrepreneurs : la croissance et l’emploi s’en porteront mieux, et notre capacité collective à redistribuer et financer le travail avec.

Consultez aussi:

Le dialogue social dans les manuels scolaires

L’épargne dans les manuels scolaires

Manuels scolaires et mondialisation

Impôts, dépenses publiques et manuels scolaires

Manuels scolaires : Où est le client, où est le commerce extérieur ?