Dans son communiqué « Siemens – Vision 2020 », Siemens a annoncé son ambition d’étendre ses programmes d’actionnariat destinés aux salariés en deçà des échelons supérieurs du management et d’augmenter d’au moins 50 % le nombre d’actionnaires salariés pour franchir nettement la barre des 200 000.

Pour ce faire, Siemens mobilisera chaque année jusqu’à 400 millions d’euros en fonction des résultats enregistrés. « En renforçant la participation des salariés à la réussite de l’entreprise par l’actionnariat, nous œuvrons à l’émergence d’une culture durable de la propriété au sein de Siemens », a déclaré Joe Kaeser, Président du Directoire de Siemens.

“The company wants to expand its share plans for employees below the senior management level and increase the number of employee shareholders by at least 50 percent to well over 200,000. For this purpose, Siemens will make up to €400 million available annually depending on company performance. In addition, the launch of the previously announced share buyback program of up to €4 billion is upcoming. By expanding share-based employee participation in our company’s success, we’re creating a sustainable ownership culture at Siemens,” said Siemens President and CEO Joe Kaeser

C’est d’ailleurs dans ce contexte que le leader mondial de l’électronique et de l’électrotechnique a réalisé son dernier plan d’actionnariat salarié qui a été souscrit par 111 000 salariés, soit 4% de plus qu’en 2014.

Par ailleurs, pour inciter les salariés à participer aux différents plans d’actionnariat qui leur sont réservés, Siemens propose depuis 2009 un abondement attractif (Siemens Share Matching Plan) : chaque salarié ayant souscrit au nouveau plan reçoit une action gratuite pour toutes les trois actions Siemens détenues depuis plus de 3 ans. En 2015, l’opération de Siemens s’est traduite par une émission d’environ 550 000 actions pour une valeur totale de 52 millions d’euros. Au total, ce sont 78 000 salariés dans 63 pays, qui ont bénéficié du programme d’actions gratuites 2015 (cf. Press : Siemens issues shares worth €52 million to employees).

Aujourd’hui, 5% du capital de Siemens est détenu par ses salariés et anciens salariés. L’entreprise allemande compte 144 000 salariés actionnaires (contre 92 000 en 2009) et enregistre déjà un taux de démocratisation* (democratization rate : % of employees shareholders in total staff) de 42% qui est nettement supérieur à la moyenne européenne (28%) (cf. étude Eres sur l’actionnariat salarié).

*% des salariés actionnaires par rapport au nombre de salariés total

Lire aussi :

Actionnariat salarié en Allemagne : Grünbeck, une entreprise pas comme les autres

Eres 2014 study on employee shareholding