PERF, l’association souscriptrice du contrat « Le PERP Eres 163x », annonce des rendements particulièrement compétitifs sur le fonds en euros, tout en dotant de manière significative la provision pour participation aux bénéfices.

Les contrats d’épargne retraite sont transférables uniquement en phase de constitution. En phase de rente, ils ne peuvent plus faire l’objet d’un transfert, ce qui incite certains assureurs à délivrer un rendement supérieur en phase d’épargne pour « attirer le chaland ».

Depuis 4 ans, PERF, Eres et SwissLife ont pris le contrepied de cette stratégie « piège » en adoptant une stratégie de rémunération sur le fonds en euros plus favorable aux rentiers qu’aux épargnants.

Nous attendons avec impatience le vote de la loi #PACTE pour que les épargnants puissent bénéficier :

  • d’une plus grande liberté de choix pour gérer leurs avoirs grâce à la liberté de transfert ;
  • d’une plus grande souplesse pour liquider leur épargne : rente viagère, capital, rente financière (rachats partiels programmés) ;
  • d’une gouvernance associative via la déclinaison du cadre très protecteur du PERP à l’ensemble des contrats d’épargne retraite.

Pendant la phase de restitution, les adhérents d’un PERP n’ont plus la liberté de construire une allocation d’actifs ni de transférer leur contrat.

L’association PERF s’inscrit depuis son origine dans une logique de protection de ses adhérents en privilégiant la rémunération de son fonds en euros pendant cette période.

Nous avons par ailleurs déjà pris date avec l’assureur pour adapter « Le PERP Eres 163x » aux possibilités qui seront offertes par la loi #PACTE. Modifications qui seraient alors soumises pour approbation à l’assemblée générale de nos adhérents.

Les taux de participation aux bénéfices 2018 nets de frais de gestion du fonds en euros du contrat « Le PERP Eres 163x » sont fixés à :

  • 2,60% en phase de rente
  • 0,60% en phase d’épargne

Dans la période actuelle d’inflation très faible, ce taux constitue une hausse significative du pouvoir d’achat des retraités.

Ces performances sont rendues possibles par :

  • le cantonnement réglementaire des actifs : ce cantonnement garantit des résultats indépendants des éventuels engagements pris par l’assureur sur d’autres contrats,
  • une gestion actif/passif de l’assureur tenant compte de la duration très importante des engagements de rente
  • un taux d’investissement en Unités de Compte proche de 80% en phase d’épargne : les rétrocessions associées versées par les asset managers alimentent le fonds en euros et bénéficient aux adhérents.