Organisé par la FAS (Fédération Française des Associations d’Actionnaires Salariés et Anciens Salariés), le Grand Prix de l’Actionnariat Salarié récompense, depuis déjà 10 ans, les sociétés françaises participant activement au développement de l’actionnariat salarié. Qui est distingué cette année ?

Le Grand Prix 2014 a eu lieu le 21 novembre lors du salon Actionaria au Palais des Congrès à Paris. Il s’est ouvert par une table ronde consacrée à la thématique « L’actionnariat salarié : comment relancer la croissance de l’investissement dans les entreprises et le partage des profits avec les salariés? ».
Toute notre équipe tient à remercier Laurent Legendre, (administrateur salarié chez Airbus Group), animateur de la table ronde, d’avoir invité Eres à y participer (cf. post du 21/11/14).

Les sociétés récompensées cette année dans les différentes catégories sont :
•    Grand Prix de l’Actionnariat Salarié 2014 : Total
•    Prix de l’Evolution de l’Actionnariat Salarié : Vivendi
•    Prix de la Communication : Orange
•    Prix de la Gouvernance : Schneider Electric
•    Prix des PME-ETI et des sociétés non-cotées : Alvest
•    Prix « coup de cœur du jury » pour la qualité globale des opérations : Fleury Michon et Technicolor

Le Grand Prix de l’Actionnariat Salarié a été décerné cette année à la compagnie pétrolière Total. Ayant réalisé 4 opérations d’actionnariat salarié depuis 2005, « Total est très attaché à ce que le plus grand nombre de ses collaborateurs, dans les 115 pays où il opère, quel que soit leur niveau de vie, puissent accéder à l’actionnariat et soient associés à ses performances ; d’où l’amélioration de l’offre proposée et l’effort de pédagogie.», commente Yves Mutschler, Directeur Rémunérations, Engagements Sociaux et Expatriation du Groupe Total. Aujourd’hui, la collectivité des salariés constitue de loin le premier actionnaire en droits de vote du Groupe (8,6 %) et détient 4,7 % du capital.

Le prix de l’évolution de l’actionnariat salarié décerné à Vivendi vient saluer sa politique de développement de l’actionnariat salarié. « Inférieure à 1 % en 2008, la part des actionnaires salariés dans le capital de Vivendi est ainsi supérieure au seuil des 3 % depuis 2013 grâce à la régularité des augmentations de capital réservées. » précise Dominique Welcomme, Directeur du Développement Social Vivendi.

Orange a été récompensé dans la catégorie « Communication ». Même si les opérations d’augmentation de capital réservée aux salariés ne sont pas très fréquentes (3 opérations depuis 2005 dont la dernière date de juillet 2014), la communication envers ces derniers est très poussée. « Outre l’information sur l’évolution de leur portefeuille, nous proposons à nos salariés un large dispositif de communication, pour l’essentiel digital, tels que vidéos e-learning, conférences web interactives, alertes SMS ou fil d’actualité sur le site intranet dédié.» explique Bertrand Deronchaine, Directeur des Relations Actionnaires Orange.

Schneider Electric récompensé dans la catégorie « Gouvernance », fait partie des entreprises françaises cotées ayant une très forte culture d’actionnariat salarié. Le leader dans l’efficacité énergétique a réalisé 8 opérations d’augmentation de capital réservée aux salariés depuis 2005, ce qui représente 37% des salariés détenant 4,2% du capital (au 31/12/2013). La relation spécifique et différenciée avec ses actionnaires salariés permet depuis plusieurs années à Schneider Electric d’être récompensé dans différentes catégories. L’entreprise a remporté l’année dernière le prix de la qualité de l’information/formation des actionnaires salariés et des membres des conseils de surveillance.

En juin dernier, le Groupe Alvest (société française non-cotée, leader mondial du matériel aéroportuaire, CA 330 millions d’euros, 1 400 personnes à travers le monde) a réalisé son premier plan mondial d’actionnariat salarié. C’est probablement le montage peu commun de l’opération (FCPE français + ESOP américain) et le périmètre de l’opération (9 pays concernés) qui n’ont pas laissé le jury indifférent à son égard (cf. post du 09/07/14).

Fleury Michon et Technicolor ont reçu le prix du jury pour la qualité globale de leurs opérations. La dernière initiative d’actionnariat salarié chez Fleury Michon date de 2013 avec une opération de distribution d’environ 116 000 actions gratuites à tous les salariés pour les associer encore plus étroitement au projet d’entreprise : « Aider les hommes à manger mieux chaque jour. »

Le prix décerné à Technicolor, leader technologique mondial dans le secteur du Media & Entertainment, est venu récompenser leur plan d’attribution gratuite d’actions lancé en 2013, touchant la quasi-totalité des salariés de l’entreprise (taux de couverture de 93%). « Nous avons mis l’accent sur une communication innovante et proche des salariés, en nous appuyant à la fois sur nos réseaux de management et sur une large palette d’outils numériques. Le plan a connu un vrai succès et a été plébiscité par nos équipes. » commente Fabienne Brunet, Directrice des Ressources Humaines & RSE.

Eres félicite toutes ces entreprises pour ces distinctions qui récompensent leur implication dans le développement de l’actionnariat salarié !

Eres félicite aussi la FAS pour son travail de fond pour la promotion des dispositifs d’actionnariat salarié, composante essentielle du Partage du Profit !

Lire aussi :

La France championne d’Europe de l’actionnariat salarié