Selon la dernière étude mondiale du cabinet Ernst & Young, 60% des entreprises familiales déclarent avoir enregistré une croissance d’au moins 5% entre 2011 et 2012 et 1 sur 6 une croissance d’au moins 15%. Quels sont les facteurs étant à l’origine de leur réussite dans ce contexte de crise économique ?

Réalisée en collaboration avec le FBN-I (Family Business Network International ) auprès de 280 personnes travaillant au sein d’entreprises familiales dans plus de trente pays, l’étude d’Ernst & Young s’est intéressée aux facteurs que les propriétaires d’entreprise familiale eux-mêmes considèrent comme étant à l’origine de leur réussite et de leurs avantages concurrentiels.

Rappelons, que les entreprises familiales représentent plus de 60 % de toutes les entreprises d’Europe et du continent américain.

Selon l’étude, trois principaux facteurs de réussite des entreprises familiales se dégagent :

  • La croissance et la résilience favorisées par le mode de gestion à long terme, leur agilité unique, leur capacité à s’adapter au changement, ainsi que leur attitude à l’égard du financement de la croissance et de l’innovation
  • La gestion des talents ne faisant pas partie de la famille
  • L’approche durable qui se manifeste comme une responsabilité environnementale, économique et sociale

En ce qui concerne la gouvernance, l’étude révèle que les entreprises familiales modernes savent que l’emploi de cadres ne faisant pas partie de la famille est indispensable à leur réussite. A la question de savoir quelles mesures incitatives sont proposées pour fidéliser les cadres non membres de la famille, les interviewés  citent des mesures non financières telles qu’une implication plus forte des cadres dans le processus de prise de décisions mais aussi la rémunération  différée (participation, intéressement, abondement…). Il s’avère, toujours selon la même enquête, que les sociétés les plus performantes ont davantage utilisé la rémunération différée, alors que les moins performantes ont beaucoup plus tendance à offrir aux cadres des taux de rémunération se situant au-dessus des standards du secteur.